Une forte présence policière est visible à la station Elmvale, à Ottawa.

Altercation avec un policier à Ottawa: le suspect abattu était armé

L’homme mort sous les balles de policiers d’Ottawa, dans le stationnement du centre commercial Elmvale Acres d’Ottawa, jeudi matin, a été aperçu avec une arme blanche, quelques minutes avant sa mort.

Dans les heures suivant les événements tragiques, l’Unité des enquêtes spéciales (UES), qui se penche sur cette affaire, ne parlait que d’une « arme », sans en préciser la nature exacte.

Deux policiers d’Ottawa se sont rendus dans le stationnement du centre commercial, après avoir reçu un appel concernant un homme armé circulant dans les parages.

Selon nos informations, l’appel initial, à 7 h 53, concernait un homme blanc déambulant près du centre commercial, portant une casquette noire, avec l’inscription DOPE à l’avant. Un témoin aurait observé que le suspect, tout vêtu de noir, transportant un couteau dans son manteau.

Les policiers sont alors intervenus devant l’entrée du 1922, boulevard Saint-Laurent, à proximité d’une succursale Pizza Pizza.

À peine quelques minutes plus tard, un autre appel a été fait à la centrale d’appels du 911.

Cette fois, des coups de feu ont été signalés.

Les collègues des deux policiers ont craint un instant qu’un des leurs eût été atteint par balles.

Leurs craintes ont été infirmées peu après l’arrivée des renforts. La personne atteinte était le suspect.

L’identité de la victime n’avait toujours pas été dévoilée, jeudi en fin d’après-midi.

UES

L’UES est appelée à faire la lumière sur les événements, puisque des policiers d’Ottawa sont impliqués dans une intervention ayant fait un mort.

« Vers 8 h du matin, des agents du Service de police d’Ottawa se sont rendus dans le secteur du centre commercial Elmvale, sur le boulevard Saint-Laurent, où la présence d’un homme armé avait été signalée, résume Monica Hudon, porte-parole de l’UES. Deux agents ont repéré l’homme sur la propriété du centre commercial, et il y a eu une interaction. Au moins l’un des agents a fait feu, et l’homme a été touché. »

L’homme de 30 ans a été transporté à l’Hôpital d’Ottawa dans un état critique. Il a succombé à ses blessures quelques minutes plus tard.

Un des deux policiers a été blessé lors de cette altercation.

Les deux agents ont été transportés à l’hôpital, et ont reçu leur congé en après-midi.

Une forte présence policière était visible à la station Elmvale ainsi qu’aux abords du centre commercial Elmvale Acres, dès 8 h. Le secteur a été fermé à la circulation pendant une bonne partie de la journée.

La scène où aurait eu l'échange de coups de feu. On y aperçoit du sang sur le sol.

La scène de crime s’étendait sur le boulevard Saint-Laurent et le chemin Russell.

La station Elmvale d’OC Transpo, près de la scène, a été fermée à la suite de l’incident.

OC Transpo a précisé sur Twitter que des superviseurs du transport en commun étaient sur place pour aider les gens qui ne savaient pas à quel endroit prendre l’autobus dans les environs de la station.

Le Service de police d’Ottawa a annoncé que le dossier était transféré à l’Unité des enquêtes spéciales (UES) de l’Ontario, un peu plus d’une heure après l’incident.

Ayant deux écoles (Franco-Cité et Sainte-Geneviève) situées dans un rayon de 500 mètres du lieu où est survenue la fusillade, le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) a tenu à rassurer les parents sur Twitter en indiquant que tous les écoliers sont en sécurité.

Six enquêteurs et trois enquêteurs spécialistes des sciences judiciaires de l’UES ont été affectés à cette enquête.