Activités sexuelles à Saint-Jean-Vianney: hausse des dénonciations

Mariane Guay
Le Quotidien
Depuis le début de l’opération policière mise sur pied dans le but d’enrayer les activités de nature sexuelle dans le secteur de Saint-Jean-Vianney, opération amorcée en juillet après qu’une mère et sa fille aient surpris un homme complètement nu en train de se masturber, une dizaine de personnes auraient été épinglées par les policiers. La population dénonce davantage les gestes commis à cet endroit que par les années précédentes.

Le relationniste aux affaires publiques de la Ville de Saguenay, Bruno Cormier, ne sait pas si la problématique est plus importante cette année dans le secteur de Saint-Jean-Vianney, car il n’y avait pas d’opération policière dans les années antérieures. Toutefois, il explique que les dénonciations se font plus nombreuses depuis le début de l’été en raison de la médiatisation d’un événement.

«Cette année, il y a eu probablement un événement où il y a eu une dénonciation et ç’a été médiatisé et c’est là que tout le monde qui y vont, quand ils en voient, communiquent et dénoncent sur les réseaux sociaux. Et nous, nous sommes souvent là», explique-t-il.

Cette vague de dénonciations coïncide avec l’histoire d’une mère et sa fille qui sont tombées nez à nez avec un homme nu dans le secteur. La mère avait dénoncé l’incident sur les réseaux sociaux et l’affaire avait été partagée par plusieurs médias.

Bruno Cormier confirme qu’il y a une surveillance accrue des policiers dans le secteur. «Que ce soit des policiers patrouilleurs, des policiers en vélo, des policiers à pied, en civil ou en uniforme, on travaille dans le secteur. Effectivement, il y a des gens qui ont été arrêtés, je vous dirais une dizaine depuis le début», ajoute-t-il.

Solutions

En plus des opérations policières , la Ville de Saguenay souhaite poursuivre ses efforts afin de revitaliser le coin. La conseillère du secteur, Julie Dufour, estime qu’en utilisant le territoire, il sera possible d’enrayer le problème. «C’est avec plusieurs solutions, mais entre autres la revitalisation du secteur, avec l’utilisation qui va en être faite et les aménagements, qu’on va faire en sorte que les gens vont être en plus grande sécurité pour profiter de l’espace», mentionne-t-elle.

Mme Dufour demande par ailleurs aux gens de continuer d’appeler s’ils sont témoin d’actes indécents.