Actualités

Route 170: deux motocyclistes blessés dont un gravement

Une femme et un homme qui prenaient place sur une moto ont subi des blessures importantes, jeudi en fin de journée, en tentant d’éviter un véhicule qui circulait à proximité. La conductrice a subi des blessures importantes sans toutefois que l’on craigne pour sa vie. En revanche, le passager d’une cinquantaine d’années repose dans un état critique.

La collision s’est produite vers 16h45, aux limites de Saint-Bruno et de Larouche, sur la route 170, à proximité de l’intersection du 9e Rang Sud.

Justice et faits divers

Jaloux, il attaque au marteau

Le Chicoutimien Jonathan Bouchard a été accusé d’introduction par effraction et de voies de fait armées d’un marteau dans une histoire d’un possible triangle amoureux.

Il demeure derrière les barreaux au moins jusqu’au mardi 25 juin, date fixée pour l’enquête de remise en liberté. Quatre chefs d’accusation ont été déposés. Il est aussi accusé de menaces de mort ou de menaces de causer la mort.

Politique

Ottawa investit près de 90 millions$ pour «prévenir des catastrophes»

Certaines stations hydrométriques de la rivière des Outaouais seront remplacées au cours des prochaines années grâce à un investissement fédéral de près de 90 millions $ pour «améliorer la surveillance des eaux» au pays.

Le député fédéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus, a annoncé jeudi qu’Ottawa injectera 89,7 millions $, au cours des cinq prochaines années, «pour moderniser les services hydrologiques» dans cinq des plus importants bassins hydrographiques du Canada.

L’objectif est de mieux «prévenir des catastrophes» et d’aider les citoyens à «mieux se préparer», a souligné M. Fergus.

«Cette somme aidera les Canadiens à obtenir des renseignements en temps opportun et plus précis sur les niveaux et les débits d’eau dans nos rivières et nos lacs, a-t-il précisé. […] Avec cet investissement, nous allons moderniser le réseau pancanadien des stations hydrométriques et améliorer la capacité des services hydrologiques nationaux pour prévoir les niveaux d’eaux dans les bassins hydrographiques principaux.»

Son collègue député de Pontiac, William Amos, a précisé que le remplacement de stations hydrométriques par des équipements offrant une «technologie à la fine pointe» pourra par exemple servir «dans le contexte où il faut évacuer le Foyer Père-Guinard à Maniwaki». Ce centre d’hébergement et de soins de longue durée a été évacué deux fois depuis 2017 en raison des crues printanières.

Greg Fergus ignorait, jeudi, combien de stations seront modernisées sur la rivière des Outaouais, mais il assure que certaines bénéficieront des investissements annoncés. Les stations les plus vétustes devraient être remplacées en premier, a précisé le député de Hull-Aylmer.

Justice et faits divers

Un homme attaqué avec un marteau à Chicoutimi

Un individu aurait attaqué un homme avec un marteau mercredi soir dans un appartement de Chicoutimi. Il devrait comparaître jeudi matin et faire face à diverses accusations, notamment agression armée.

Les policiers du Service de police de Saguenay (SPS) ont reçu un appel vers 23h50 mercredi soir. Un homme de 28 ans se serait introduit dans un appartement de la rue Price Ouest sans y être invité. Il s’en serait alors pris à un des deux individus sur place avec un marteau. 

«L’histoire se serait déroulée dans un contexte de jalousie impliquant une dame», souligne le sergent Stéphane Pellerin du SPS.

La deuxième personne présente sur les lieux a porté secours à la victime, ce qui aurait permis de limiter ses blessures. « Les blessures de la victime sont assez légères grâce à l’autre personne qui s’est interposée. Le marteau aurait pu causer de graves blessures», souligne le sergent Pellerin.  

L’homme a ensuite pris la fuite. Les policiers qui possédaient une description du véhicule ainsi que le nom de l’individu ont pu le retrouver tout près, à bord de son véhicule. L’homme de 28 ans est connu des policiers. 

Il comparaîtra jeudi matin au Palais de justice de Chicoutimi. Il pourrait faire face à diverses accusations, notamment agression armée, voies de fait et introduction par effraction. 

Actualités

«Je ne veux pas être un délinquant sexuel»

SHAWINIGAN — Un homme de 71 ans du Centre-de-la-Mauricie a été condamné à deux ans de pénitencier pour avoir abusé sexuellement de sa petite-fille par alliance pendant trois ans entre 2015 et 2018.

Lorsque le juge Jacques Trudel a entériné, mercredi, cette sentence, issue d’une suggestion commune de la procureure de la Couronne, Me Catherine Vincent, et de l’avocat de la défense, Me Maurice Biron, il a pris soin de rappeler qu’elle se situe au bas de la fourchette des peines pour des crimes de cette nature. Malgré les nombreux facteurs aggravants de cette affaire, il estime que les remords de l’accusé, le processus thérapeutique qu’il a déjà entrepris, son plaidoyer de culpabilité et le fait qu’il se soit lui-même livré à la police rendent cette peine juste et raisonnable.

Actualités

Acquittement d'un conducteur ivre placé en cellule: la Couronne va en appel

L’acquittement d’un conducteur ivre placé en cellule au poste de police de Granby le temps qu’il dégrise et dont la détention avait été jugée comme une pratique abusive par un magistrat de première instance sera porté en appel. La cause sera entendue en août prochain à la Cour supérieure.

La détention de Maxime Lavoie-Paquet, qui a été placé en cellule au terme de son arrestation, avait été déclarée illégale par le juge de la Cour du Québec Érick Vanchestein, en mars dernier. Le magistrat avait du même coup prononcé son acquittement. Il avait exclu les résultats de l’alcootest qui affichait pourtant un taux d’alcoolémie atteignant près du double de la limite permise parce que l’accusé avait été détenu pendant plus de trois heures de façon illégale.

Actualités

Zoo de Saint-Édouard: important revers pour Normand Trahan

Trois-Rivières — Normand Trahan vient de subir un revers important dans sa bataille pour reprendre possession de ses animaux avant son procès criminel. Non seulement le tribunal refuse d’entendre ses requêtes en restitution de biens avant le procès, mais cette décision entraîne la reprise du transport des animaux du Zoo de Saint-Édouard par la SPCA de Montréal, qui a d’ailleurs l’intention de sortir tous les animaux.

La décision a été rendue mercredi après-midi au palais de justice de Trois-Rivières. Les prétentions du propriétaire reposaient sur la nécessité de miser sur cet élément pour assurer sa défense et sur l’urgence d’agir, car Normand Trahan veut reprendre ses animaux pour exploiter son entreprise. Pour sa part, la poursuite croyait que cet aspect de la cause devait être entendu durant le procès criminel de Normand Trahan, accusé de cruauté et de négligence envers les animaux.

Justice et faits divers

Soupçons de conduite avec les capacités affaiblies: un chauffeur de la STO arrêté

Un chauffeur d’autobus de la Société de transport de l’Outaouais (STO) soupçonné d’avoir conduit avec les capacités affaiblies a été arrêté par la police de Gatineau en fin d’après-midi mercredi après avoir refusé de souffler dans l’appareil de détection approuvé (ADA).

Tout a débuté peu après 17h lorsque deux des passagers qui se trouvaient dans l’autobus du circuit 93, qui circulait sur l’autoroute 50 en direction du secteur Masson-Angers, ont contacté les autorités pour signaler la conduite erratique de l’homme de 49 ans. Une trentaine d’usagers se trouvaient à bord du véhicule.

Quelques minutes plus tard, l’autobus a dû stopper sa route à la sortie du boulevard des Laurentides, près de la rue de Neuville, où les policiers s’étaient postés.

Après avoir interrogé le chauffeur, on a pendant un instant cru qu’il avait été victime d’un malaise au volant, si bien que les paramédics ont été appelés sur les lieux. Or, il n’en était rien.

Les policiers ont constaté que l’homme présentait des symptômes de capacités affaiblies et lui ont ordonné de souffler dans l’ADA, mais il a refusé d’obtempérer. Le suspect a donc été arrêté sur-le-champ avant d’être libéré sous promesse de comparaître ultérieurement. Son permis de conduire a été suspendu sur-le-champ pour 90 jours.

L’enquête se poursuit et l’homme pourrait être accusé de refus de souffler dans l’ADA. Il n’est pas non plus exclu qu’il soit accusé de conduite avec les capacités affaiblies, une fois que les informations fournies par les témoins auront été colligées, affirme le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG).

Heureusement, personne n’a été blessé.

Actualités

Études sur les grands projets: 1000 emplois directs au Saguenay

Les projets d’Arianne Phosphate, Métaux BlackRock et GNL Québec, nécessitant des investissements de 10,7 milliards $, pourraient créer jusqu’à 1000 emplois directs. Mais qu’en est-il du problème de la rareté de main-d’oeuvre qui touche le Québec? La Société des fabricants régionaux (SFR) et la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) du Haut-Saguenay, qui sont à la base de deux études complémentaires sur les impacts socio-économiques, appuient les grands projets industriels, mais sont conscientes de la situation.

Les études, réalisées par Roger Boivin, de Groupe performance stratégique (GPS), ont été présentées mercredi matin. Carl Laberge, directeur général de Port de Saguenay, Patrick Bérubé et Claude Bouchard, de Promotion Saguenay, Jean-Sébastien David, chef des opérations chez Arianne Phosphate, et Jean-Marc Crevier, conseiller municipal, étaient notamment présents.

Actualités

Tentative de meurtre à Granby: la victime lutte toujours pour sa vie

Le jeune homme de 20 ans victime d’une tentative de meurtre il y a plus d’une semaine à Granby lutte toujours pour sa vie. Aucun suspect n’a jusqu’ici été appréhendé. La Sûreté du Québec poursuit son enquête.

Rappelons que le jeune homme a été atteint à plusieurs reprises par une arme blanche, le soir du 9 juin dernier, à son domicile de la rue Claudette. Gravement blessé, il a réussi à se rendre chez un voisin pour obtenir de l’aide. Depuis, il est hospitalisé et les médecins craignent toujours pour sa vie, a fait savoir la Sûreté du Québec (SQ), mercredi, lorsque questionnée par La Voix de l’Est.

À LIRE AUSSI: Tentative de meurtre à Granby: «C'est un vrai film d'horreur»