Le festival d'électro Moonearth remis à 2021

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Les amateurs de musique électronique devront être patients. Le festival Moonearth, qui devait se tenir dans la région de Québec du 18 au 20 septembre, a dû être reporté à l'an prochain, devant la hausse des cas de COVID-19 dans la Capitale-Nationale.

Les organisateurs de ce qui devait être la première édition de Moonearth, un festival de musique électronique et de camping en plein air, ont annoncé le report de l'événement jeudi sur leur page Facebook. 

Dimanche, Le Soleil dévoilait que le festival Moonearth devait se dérouler au cours des prochains jours, dans un endroit toujours inconnu du public, qu'on ne devait dévoiler que 12h avant le début de l'événement. Pandémie ou pas, il n'était pas question pour Kaïdy Leikaize, à la tête du festival, de procéder à l'annulation, même si la région avait basculé la semaine dernière en «zone jaune» selon le nouveau système du gouvernement du Québec qui établit le niveau de risque de propagation du virus. 

Dans une zone de préalerte comme la Capitale-Nationale, le nombre permis de personnes dans un rassemblement demeure le même, soit 250. M. Leikaize s'attendait à recevoir au maximum 1000 festivaliers, soit un total de 250 pour assister au spectacle sur chacune des quatre scènes. 

À LIRE AUSSI: Un festival d'électro toujours dans les plans malgré la pandémie

Après quelques journées de bilans élevés en termes de cas rapportés à Québec, il semble que l'organisation de Moonearth n'a eu d'autre choix que de reporter, pour se conformer aux directives de la Santé publique. 

«Ce matin [jeudi] nous avons été avisés par le CIUSSS [de la Capitale-Nationale] et la Santé Publique que de nouvelles mesures sanitaires seront annoncées par la Santé Publique et le Gouvernement du Québec dans les prochaines heures. Ces nouvelles mesures sanitaires affecteront notre région administrative de la Capitale-Nationale», pouvait-on lire dans la publication Facebook. 

Selon Kaïdy Leikaize, les permis requis dont s'était doté l'événement pour assurer sa tenue en respectant les normes sanitaires leur a été «révoqué», car l'événement devait avoir lieu dans une «zone à risque», quelque part dans la région de Québec. «Une zone jaune qui peut à tout moment devenir orange», écrivait-il. 

«Depuis plusieurs semaines, toute l’équipe Moonearth a travaillé à la préparation de la première édition du Festival Moonearth avec acharnement. Nous avons déployé des efforts considérables pour acquérir toutes les autorisations de la Santé Publique et les permis requis à ce type d’événement. Nous étions prêts à recevoir tous les artistes et participants, mais l’évolution du COVID-19 a anéanti la possibilité de présenter notre festival», terminait l'organisateur. 

Le festival Moonearth se tiendra donc du 18 au 20 juin 2021.