Le gouvernement fédéral laisse au Port de Québec le soin d'évaluer les effets sur l'environnement d'un agrandissement vers la baie de Beauport.

Le fédéral appuie l'agrandissement du port de Québec

Le ministre fédéral Denis Lebel laisse au Port de Québec le soin d'évaluer les effets sur l'environnement d'un agrandissement vers la baie de Beauport.
Denis Lebel
«Le Port, pour nous, s'est engagé à respecter toutes les normes d'un processus habituel d'acceptabilité sociale, de rencontre des normes environnementales», a déclaré hier M. Lebel, en marge de la première pelletée de terre au Manège militaire.
Le politicien a refusé de dire s'il était favorable à un processus d'évaluation conjoint avec le gouvernement du Québec en raison du différend qui oppose les deux parties devant la justice.
Il a toutefois eu des propos très rassurants laissant croire à un éventuel financement fédéral. «Pour nous, il est important d'appuyer ce projet-là à la mesure où il franchira chacune des étapes», a notamment mentionné le ministre conservateur, enchaînant sur l'importance pour le Canada de multiplier ses exportations.
M. Lebel a aussi rappeler que son gouvernement a appuyé les ports de Montréal et de Sept-Îles dans leur développement récent.