Le Soleil
«C’était très intéressant de constater à quel point ils étaient en arrière de l’ALENA et qu’ils voulaient voir des progrès», a dit la ministre Dominique Anglade.
«C’était très intéressant de constater à quel point ils étaient en arrière de l’ALENA et qu’ils voulaient voir des progrès», a dit la ministre Dominique Anglade.

Le courant a passé entre des élues québécoises et des congressistes américains

La Presse Canadienne
La ministre québécoise de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, et sa consoeur des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, ont eu l’occasion de rencontrer des élus des États-Unis, dimanche avant-midi, à Montréal, en marge des négociations entourant le renouvellement de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).