Le vol a eu lieu à l'aéroport parisien de Roissy, où le sans-abri est un habitué.

Le «coup parfait» d'un sans-abri

BOBIGNY — Il avait réalisé le «coup parfait» : un sans-abri, qui a dérobé en décembre à l'aéroport parisien de Roissy deux sacs de billets à une société de transport de fonds, a vu son butin réévalué à la hausse pour atteindre 490 000 euros (742 000 $CAN), a indiqué une source proche de l'enquête.

Cet homme, un habitué de l'aéroport qui a été identifié par la police aux frontières, demeure introuvable, a ajouté jeudi cette source, confirmant une information du journal Le Parisien.

Le 8 décembre, le sans-abri, âgé d'une cinquantaine d'années, fouillait les poubelles de l'aéroport quand il avait machinalement ouvert une porte menant à un sas sécurisé où se trouvaient plusieurs sac d'espèces. Il était reparti avec deux sacs remplis de billets. Un «coup parfait», avait résumé un enquêteur.

Le montant du vol, initialement évalué à 300 000 euros, a depuis été réévalué à 490 000 euros par la société de transport de fonds Loomis.

«Au départ, on pensait à un coup monté, avec des complicités en interne, mais a priori c'est le fait du hasard. C'est dingue», avait soufflé un policier à la découverte du vol.