Le Collège François-de-Laval, autrefois le Petit Séminaire de Québec, vient de boucler la campagne de financement la plus importante de son histoire en recueillant 4,2 millions $ à l’occasion de son 350e anniversaire.

Le Collège François-de-Laval recueille 4,2 millions $

Le Collège François-de-Laval, autrefois le Petit Séminaire de Québec, vient de boucler la campagne de financement la plus importante de son histoire en recueillant 4,2 millions $ à l’occasion de son 350e anniversaire, soit 700 000 $ de plus que l’objectif initial qui avait été fixé à 3,5 millions $.

En conférence de presse jeudi, le directeur général de l’établissement, Marc Dallaire, n’était pas peu fier du travail accompli par le président de la campagne de financement, l’ex-ministre libéral du Développement économique, de l’Innovation et des Exportations Clément Gignac, lui-même un ancien du Petit Séminaire. 

Un million $ a déjà été investi pour construire un cinquième laboratoire de sciences et pour encourager les innovations pédagogiques du personnel enseignant alors qu’une somme de 1 850 000 $ servira à la transformation du milieu de vie et de «l’expérience-élève», soit l’amélioration du café étudiant, de la bibliothèque et des salles de classe, et que 1,4 million $ servira à la création de bourses d’études.

Nouvelle bibliothèque

La nouvelle bibliothèque de 4400 pieds carrés, située dans l’ancienne bibliothèque de la faculté de droit de l’Université Laval, a été inaugurée jeudi et se situe au cœur du bâtiment de la rue de la Vieille-Université. Elle comprend six salles pour les travaux d’équipe et deux mezzanines qui surplombent cet espace éclairé par de grandes fenêtres. 

Les sommes versées par sept grands donateurs ont permis de recueillir plus de la moitié du total de la campagne de financement. Le Séminaire de Québec a versé un demi-million $ alors que le regretté Dr Fernand Labrie et les hommes d’affaires Michel Dallaire (groupe Dallaire), Jean Raby (Natixis Investment Managers), André Couture (Sanimax), Louis Samson (Platinum Equity) et Pierre-Karl Péladeau (Québecor) ont versé 350 000 $ chacun.