L'hôpital de Gaspé sera la seul centre désigné pour la COVID-19 en Gaspésie.
L'hôpital de Gaspé sera la seul centre désigné pour la COVID-19 en Gaspésie.

Le CISSS de la Gaspésie se prépare pour une deuxième vague

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
GASPÉ — Alors que les cas se multiplient dans la province, le CISSS de la Gaspésie se prépare à affronter une deuxième vague de COVID-19. L’hôpital de Gaspé devient le premier centre désigné pour le coronavirus dans la péninsule, et plus de machines seront installées pour analyser les tests de dépistage dans les prochains jours.  

Afin de répondre le plus rapidement possible à une éventuelle deuxième vague de contamination, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie a annoncé, lors de son conseil d’administration, jeudi, avoir obtenu les autorisations du ministère de la Santé afin que l’Hôpital de Gaspé devienne le premier centre désigné pour la COVID-19 de la région. «Chaque région va avoir son centre désigné COVID pour la deuxième vague. Si quelqu’un de COVID positif est hospitalisé, ce sera à Gaspé», explique la présidente-directrice générale du CISSS de la Gaspésie, Chantale Duguay. 

Une dizaine de lits seront aménagés dans une «zone chaude» afin de recevoir les patients testés positifs à la COVID-19 nécessitant une hospitalisation. Une équipe strictement dédiée à cette zone est en train d’être mise sur pied par le CISSS, note la porte-parole Clémence Beaulieu-Gendron. 

Cependant, comme c’était le cas lors de la première vague, les patients qui auront besoin de soins intensifs seront transférés hors de la région. «Le CISSS est prêt à en recevoir en cas de débordement, mais pour l’instant, le ministère a décidé d’aller dans la direction des transferts des patients aux soins intensifs», explique Mme Beaulieu-Gendron. Les patients seront transférés «idéalement» à Rimouski, et à Québec s’il venait à manquer de lits. 

Plus de machines pour analyser les tests

Le CISSS vise aussi à équiper tous ses centres hospitaliers du matériel nécessaire afin de réaliser l’analyse des tests de COVID-19. Pour l’instant, même si des cliniques de dépistage sont installées dans les quatre centres hospitaliers de la péninsule, seuls les hôpitaux de Chandler et de Maria peuvent réaliser les analyses des échantillons prélevés lors des tests de dépistage. Les hôpitaux de Gaspé et de Sainte-Anne-des-Monts sont toujours en attente de machines spécialisées qui devrait arriver «au cours de la semaine prochaine».

+

UN CAS AU SEIN DU PERSONNEL DE CHEZ NELSON

«Au moins» un membre du personnel de la résidence pour aînés Chez Nelson, de Carleton-sur-mer a été testé positif à la COVID-19 au cours des derniers jours. Le CISSS a procédé au dépistage de l’ensemble des employés et des 24 résidents, mais ne peut confirmer avoir reçu tous les résultats pour le moment. La résidence n’est pas considérée comme un «lieu d’éclosion» pour le moment.

Le propriétaire de l’établissement, Normand Doucette, note que l'employée en question n'avait pas travaillé depuis une semaine lorsqu’elle a reçu son résultat. 

La santé publique rapportait 4 nouveaux cas en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine vendredi, pour un total de 9 cas actifs dans la péninsule.