Le Carillon, ancêtre du drapeau québécois, classé objet patrimonial

Le saviez-vous ? C'est le drapeau de Carillon qui est à l'origine du drapeau québécois, tel que l'on le connaît aujourd'hui. La ministre de la Culture et des Communications, Marie Montpetit, a annoncé ce dimanche qu'elle le classait désormais en tant «qu'objet patrimonial», en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel à l'échelle de la province.

Pour la petite histoire, la création du Carillon moderne remonte à 1902, de la main d'un artisan local qui l'aurait fabriqué à l'origine pour l'abbé Elphège Filiatrault, qui l’a au préalable lui-même conçu.

Son nom provient de la bataille de Fort Carillon qui, en juillet 1758, a opposé les Français aux Britanniques au sud du Lac Champlain pendant la guerre de Sept Ans. 

Il fut utilisé par les troupes de Montcalm, à l'époque, puis perdu dans le temps, avant d'être retrouvé vers la moitié du 19e siècle. C'est à ce moment qu'il devint populaire au Québec, et qu'il inspira notre drapeau national, une version plus moderne. 

Le drapeau de Carillon moderne.

L'abbé Filiatrault souhaitait, avec le Carillon, faire en sorte que les Canadiens français aient un drapeau national qui leur appartienne, à eux seulement. Le 26 septembre 1902, l'étendard a été hissé au sommet du presbytère de la paroisse. Il est aujourd'hui conservé au Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe.

Étape marquante

Marie Montpetit estime que de classer le Carillon dans le patrimoine québécois était nécessaire et qu'il représente un pas important dans la définition de notre culture, encore aujourd'hui. 

«La création de cet emblème au début du XXe siècle constitue une étape marquante dans la recherche d’un drapeau national pour les Canadiens français, puis aussi pour les Québécois, explique-t-elle. Il y a exactement 70 ans, le gouvernement du Québec déclarait le fleurdelisé comme étant le drapeau officiel du Québec.»

Elle ajoute que son ministère «pose aujourd'hui un geste important pour assurer la connaissance, la préservation et la transmission de l’ancêtre de ce drapeau».