Le «burkini», une contraction des mots burqa et bikini, est un maillot de bain qui couvre le corps des chevilles à la tête et qui ne laisse voir que les mains, les pieds et le visage.

Le «burkini» permis dans les piscines de La Cité-Limoilou

Le port du maillot de bain islamique, appelé «burkini», est officiellement permis dans les piscines de l'arrondissement La Cité-Limoilou.
Depuis quelques jours, les baigneurs qui fréquentent la piscine du centre communautaire Lucien-Borne ont vu apparaître une affiche qui précise que le port du burkini est permis.
Le burkini, une contraction des mots burqa et bikini, est un maillot de bain qui couvre le corps des chevilles à la tête et qui ne laisse voir que les mains, les pieds et le visage. Les musulmanes le portent à la piscine ou à la plage pour se baigner en respectant les préceptes de leur religion.
Jusqu'à tout récemment, les règles vestimentaires à respecter à la piscine passaient sous silence le port du burkini. Les responsables du service des sports, des loisirs et de la vie communautaire de la Ville de Québec ont dû se pencher sur la question quand une mère musulmane a demandé si elle pouvait enfiler la combinaison de polyester pour participer à un cours avec son enfant à Lucien-Borne, explique la porte-parole Cathy Baillargeon.
Consigne transmise
«Comme c'est un vêtement qui est spécifiquement conçu pour la baignade, c'est permis de le porter à la piscine», a-t-elle indiqué.
La consigne a donc été transmise à toutes les installations de l'arrondissement du centre-ville, qui autoriseront clairement le port du vêtement. Les employés sur place en ont aussi été informés.
La permission s'applique aux baigneurs, et, à la Ville, on affirme qu'on ne s'est pas questionné sur le port du burkini chez les sauveteurs puisque personne n'en a formulé la demande pour le moment.