Boulevard Charest Est en 1972

Le boulevard Charest Est en 1972

L’intersection de la rue de Couronne et du boulevard Charest Est, en 1972. Dans Saint-Roch, l’ère des grands magasins à rayons tire à sa fin. La concurrence des centres commerciaux de la banlieue est féroce.

La construction d’un toit sur une partie de la rue Saint-Joseph, baptisé le «Mail Saint-Roch», n’y changera rien. Le magasin Pollack sera le premier à sombrer, en 1978. Le Syndicat et Paquet suivront, en 1981. Le quartier traverse une période noire. Entre 1941 et 1971, la population passe de 20 000 à 6000 habitants. 

En 1971, plus de 320 logements sont démolis pour construire l’autoroute Dufferin. Aujourd’hui, le secteur a été complètement transformé, mais la structure de l’enseigne «Paquet» est toujours là, comme un fantôme. Les bureaux actuels du Soleil se trouvent dans l’ancien édifice du Syndicat. 

De tous les grands magasins, seul Laliberté a survécu jusqu’à nos jours. Il fête cette année ses 152 ans. 

Boulevard Charest Est en 2019