L'autoroute 85 nommée Claude-Béchard

La route 185 et l'autoroute 85 seront désormais aussi désignées sous le nom de l'autoroute Claude-Béchard entre Notre-Dame-du-Portage, près de Rivière-du-Loup, jusqu'à la municipalité de Témiscouata-sur-le-Lac.
La Commission de toponymie du Québec a octroyé à ce parcours de 94 kilomètres le nom de celui qui a lancé ce vaste projet alors qu'il était député-ministre libéral de Kamouraska-Témiscouata. La route reliant Rivière-du-Loup au nord du Nouveau-Brunswick a été transformée en autoroute transcanadienne grâce à un financement conjoint fédéral-provincial.
Solange Morneau, organisatrice de Claude Béchard lors de sa première élection en 1997, se rappelle qu'à l'époque, le candidat Béchard en faisait déjà son cheval de bataille.
Priorité
«Autant dans l'opposition qu'au pouvoir, Claude s'informait dès 2007 à tous les jours, à toutes les semaines où en était rendu le dossier de la 185. Je l'ai vu travailler sans relâche, même dans l'opposition, poser des questions, il ne lâchait jamais prise par rapport à la sécurité de la 185. Il a mis sa vie là-dedans. À la fin, il s'est toujours assuré du côté de la sécurité de cette route pour qu'elle se termine. Quelle joie de savoir que cette route portera le nom de Claude [...] Il se mettait le nez vraiment dans le projet. Je l'ai même vu aller marcher le secteur de la future autoroute dans le secteur de Cabano avec un arpenteur-géomètre pour jaser avec eux. C'était Claude Béchard.»
Claude Béchard est décédé le 7 septembre 2010 d'un cancer, à l'âge de 41 ans. Il avait été élu pour la première fois député dans Kamouraska-Témiscouata à l'élection partielle du 6 octobre 1997, puis réélu en 1998, en 2003, en 2007 et en 2008. Il a occupé les postes de ministre à l'Emploi, au Développement économique, à l'Environnement, aux Affaires intergouvernementales ainsi qu'à l'Agriculture, Pêcheries et Alimentation.
Les 94 kilomètres de cette autoroute ne sont pas encore terminés. Le dernier tronçon de Saint-Antonin à Saint-Louis-du-Ha! Ha! au coût de 562 millions $ doit faire l'objet d'un nouvel accord fédéral-provincial, un sujet qui avait été âprement débattu lors de la dernière campagne électorale provinciale. Des travaux de 2,7 millions $ ont été annoncés pour sécuriser la route 185 entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha! en attendant la réalisation de la dernière phase des travaux.