Mel Hurtig, qui avait vu le jour à Edmonton en 1932 d'un père roumain et d'une mère russe, a publié des ouvrages défendant la souveraineté canadienne, dont un s'opposant au traité de libre-échange entre le Canada et les États-Unis.

L'auteur et nationaliste Mel Hurtig est mort à 84 ans

L'auteur canadien Mel Hurtig, connu pour son ardent nationalisme, est mort d'une pneumonie mercredi dans un hôpital de Vancouver à l'âge de 84 ans.
Le décès a été confirmé par l'une de ses quatre filles. M. Hurtig était entouré des siens lorsqu'il a poussé son dernier souffle.
Mel Hurtig s'est notamment fait connaître par la publication de L'Encyclopédie canadienne et pour avoir cofondé en 1985 le Conseil des Canadiens, un organisme dédié à la justice sociale encore aujourd'hui.
Mel Hurtig, qui avait vu le jour à Edmonton en 1932 d'un père roumain et d'une mère russe, a publié des ouvrages défendant la souveraineté canadienne, dont un s'opposant au traité de libre-échange entre le Canada et les États-Unis. Il a fait de vaines tentatives en politique fédérale.
Sa fille Barbara a déclaré que l'une des dernières paroles de M.Hurtig, quelques heures avant sa mort, a été de dire «Bravo, il était temps» lorsqu'on l'a informé de la tenue d'une enquête publique sur les femmes autochtones assassinées ou disparues confirmée le matin même par le gouvernement du Canada.