Le conseil municipal de l'Ancienne-Lorette, le 11 janvier dernier.

L’Ancienne-Lorette poursuivie pour des fausses balles

Le Complexe sportif multidisciplinaire de L’Ancienne-Lorette, aréna privé ouvert en 2010, aurait été lourdement endommagé par de fausses balles qui ont percuté sa structure l’été dernier.

Au point où les dirigeants du Complexe intentent une poursuite d’un peu plus de 200 000 $ contre la municipalité, propriétaire du terrain de baseball qui a accueilli un tournoi à la mi-juillet 2017. 

Selon la poursuite, plusieurs balles frappées par les joueurs sont sorties des limites du terrain en raison de l’absence de filet de sécurité. 

Le mur sud du Complexe a subi des «dommages importants», allègue-t-on. Jusqu’à maintenant, la Ville de L’Ancienne-Lorette aurait refusé d’indemniser le Complexe. 

Outre le remplacement des panneaux du mur, la direction du Complexe prévoit réclamer des frais supplémentaires pour les pertes de revenu liées à l’interruption du service.