L’ado atteint par balles accusé

L’adolescent en crise atteint par balles par un policier de Lévis a été accusé vendredi en chambre de la Jeunesse de voies de fait armées, menaces de mort, méfait et port d’arme dans un dessein dangereux.

Le 12 septembre, le jeune homme de 16 ans a quitté le centre jeunesse où il était placé dans le secteur Saint-Romuald. Il aurait menacé des intervenants sociaux et crevé un pneu avec un couteau. Les policiers de Lévis l’ont rejoint sur le boulevard Guillaume-Couture. L’adolescent, toujours armé de son couteau, aurait foncé sur un policier. 

L’agent lui a tiré deux balles à l’abdomen, sous les yeux de plusieurs témoins. Un passant a d’ailleurs filmé la scène. L’adolescent a été transporté à l’hôpital où il est resté près d’une semaine. Le procureur de la Couronne Me Hugo Breton s’est opposé à la remise en liberté du jeune accusé. 

Si aucune entente ne se conclut avec l’avocat de défense Me Mathieu Camirand, l’enquête sous remise en liberté se tiendra lundi.