La ville de Lac-Mégantic avant la tragédie

Lac-Mégantic: Trudeau s'engage à financer une voie de contournement

Le premier ministre Justin Trudeau s’est formellement engagé à financer l’aménagement d’une voie de contournement à Lac-Mégantic, en collaboration avec les municipalités de Nantes et de Frontenac.

M. Trudeau a confirmé, via son compte Twitter, qu’une conversation téléphonique avait eu lieu vendredi soir entre les trois maires, lui-même et le ministre fédéral des Transports Marc Garneau, afin de faire avancer le dossier. «Nous nous engageons à ce que la voie de contournement de Lac-Mégantic soit aménagée. [...] Tous ensemble, trouvons la meilleure façon de procéder», a déclaré le premier ministre, sans donner davantage de précisions.

En entrevue à Radio-Canada, la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, s’est dite encouragée par ce nouveau pas en avant du fédéral. «Avec la confirmation de vive voix de M. Trudeau, ça prouve [...] qu’il y a une réelle volonté de leur part», a-t-elle affirmé. Reste maintenant à trouver le bon tracé, a-t-elle ajouté, en collaboration avec les municipalités voisines de Nantes et Frontenac, où des citoyens ont manifesté des réticences sur les options proposées.

Le gouvernement fédéral s’était déjà montré ouvert à financer une partie de la construction de cette voie de contournement. Encore récemment, dans une entrevue accordée à La Presse à la fin janvier, le ministre Garneau avait affirmé que des fonds avaient déjà été mis de côté, et qu’il était prêt à accorder une somme «substantielle». «C’est un dossier sur lequel je travaille depuis que je suis au ministère des Transports. C’est un dossier qui est extrêmement important pour moi», avait-il déclaré. 

Le partage de la facture avec le gouvernement du Québec faisait partie des éléments à attacher. Reste que M. Garneau disait vouloir régler le dossier avant le cinquième anniversaire de la tragédie.

Luc Berthold, député fédéral de Mégantic–L’Érable, a salué vendredi soir «l’engagement extrêmement important pour la population de Lac-Mégantic» pris par M. Trudeau. L’élu conservateur avait promis d’accentuer la pression sur les libéraux à la Chambre des Communes.