Labo de stéroïdes démantelé à Val-Bélair

La police de Québec a démantelé jeudi un laboratoire clandestin de stéroïdes anabolisants qui était installé dans une résidence de Val-Bélair.

L’opération policière était la conclusion d’une enquête lancée en novembre par le module des enquêtes spécialisées du Service de police de la Ville de Québec. Deux perquisitions ont été menées jeudi dans deux résidences de Val-Bélair, dont l’une abritait le laboratoire clandestin.

Les policiers ont ainsi mis la main sur 1300 comprimés de stéroïdes, 3,5 litres de stéroïdes sous forme liquide répartis dans 300 fioles, 10 litres de précurseurs, 500 g d’une substance à identifier, plus de 10 000 comprimés de Xanax, 3000 comprimés de méthamphétamines, 3,5 litres d’acide gamma-hydroxybutyrique (GHB) et plusieurs types d’huiles servant à la coupe de stéroïdes.

Ils ont aussi saisi une scelleuse, plusieurs appareils servant à la fabrication de drogues, un ordinateur, une caméra et une somme de 5570 $ en argent, ce qui donne à croire que la petite opération de production de stéroïdes était lucrative, selon la police.

Des hommes de 32 et 38 ans ainsi qu’une femme de 45 ans ont été arrêtés sur place, puis libérés avec promesse de comparaître ultérieurement. Des accusations de production et de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic pourraient être portées contre eux.

La porte-parole de la police de Québec, Sandra Dion, a indiqué que les perquisitions avaient été menées en collaboration avec l’Agence des services frontaliers du Canada puisque des transactions se seraient effectuées par la poste.