Québec

La Ville de Québec de demain ressemblera à…

Les réalités urbaines, sociales et économiques de la capitale changent. Et avec elles, les besoins de ses habitants. La Ville de Québec tiendra en juin un forum de trois jours pour se donner une nouvelle vision de l’habitation.

L’implantation envisagée d’un réseau structurant de transport en commun (tramway) pour 2026 et l’arrivée possible de 28 200 nouveaux ménages d’ici 2036 sont deux éléments qui convainc l’administration Labeaume de se doter d’une nouvelle vision de l’habitation sur son territoire.

Pendant trois jours, urbanisme, promoteurs immobiliers, architectes et professionnels en tout genre de l’aménagement urbain discuteront de leur vision du développement des villes.

Par exemple, Michel Duchène, conseiller municipal de Bordeaux en France racontera son expérience «de la mise en oeuvre du tramway à la revitalisation du centre-ville» au cours de la journée où il sera question, entre autres, de l’offre de logement et du développement de l’habitation en fonction du transport en commun.

Une journée entière sera aussi consacrée, notamment aux thèmes de la mixité sociale, des milieux de vie inclusifs, de l’accessibilité, du logement social et de l’habitat comme déterminant de la santé.

L’un des conférenciers, Lance Freeman, est urbaniste à l’université de Columbia, New York. Il parlera du phénomène de l’embourgeoisement.

L’an passé, le maire Régis Labeaume avait affirmé vouloir faire de ce qu’on appelle aussi en anglais la «gentrification» un des éléments clés de la réflexion au coeur de la nouvelle vision. Il disait vouloir en «contrôler les effets sur certains quartiers qui obligent des populations plus pauvres à se déplacer».

Repenser l’aménagement du territoire

L’autre élément central mis sur la table concerne la densification des quartiers centraux, un sujet qui cause souvent la division entre la volonté de la Ville et les citoyens qui voient apparaître des «tours» dans le voisinage.

«La densification, ce n’est pas toujours de la hauteur, lance la conseillère Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif, responsable de l’aménagement du territoire à la Ville de Québec. Il faut envisager d’autres types de construction. La maison unifamiliale d’il y a 30 ans, ce n’est peut-être plus ça le modèle aujourd’hui», ajoute-t-elle.

Il y a un an, le maire Labeaume avait aussi insisté sur l’importance d’avoir une discussion franche sur la densification, particulièrement le long de l’éventuel tracé du tramway.

L’actuelle politique d’habitation remonte à 2005. Le forum aura lieu du 12 au 14 juin au Centre de foires. L’automne dernier, la Ville a mis en ligne un questionnaire pour sonder la population sur les enjeux prioritaires. Des consultations publiques auront lieu l’automne prochain. La nouvelle vision devrait être connue d’ici la fin 2019.

Les citoyens qui souhaitent participer au forum peuvent s’inscrire sur le site web de la Ville à l’adresse: ville.quebec.qc.ca/forum-habitation.