La traverse Matane—Baie-Comeau-Godbout est assurée depuis le mois de juillet par le NM Saaremaa I, un navire ayant la capacité d’accueillir 600 passagers, 150 véhicules et 12 camions.

La traverse de Matane vers Godbout redirigée à Baie-Comeau

GODBOUT — La Société des traversiers du Québec annonce qu’un bris survenu à la rampe d’embarquement de Godbout force l’annulation de tous les départs et arrivées jusqu’à nouvel ordre.

La traverse Matane—Baie-Comeau-Godbout ne se fait donc plus qu’entre Matane et Baie-Comeau.

Selon le communiqué publié mercredi par la STQ, l’horaire des départs demeure inchangé.

«La direction de la traverse est consciente des inconvénients causés, peut-on lire dans le document. La sécurité des passagers est la priorité qui dicte les décisions dans les conditions actuelles.»

La traverse Matane—Baie-Comeau-Godbout est assurée depuis le mois de juillet par le NM Saaremaa I, un navire ayant la capacité d’accueillir 600 passagers, 150 véhicules et 12 camions.

Ce traversier a pris la relève du NM Félix-Antoine-Savard dont les traversées du fleuve ont été fréquemment annulées pendant plusieurs semaines en raison des conditions restrictives imposées par Transports Canada.

Les usagers de la traverse Matane—Baie-Comeau-Godbout ont subi de multiples interruptions de service depuis une avarie aux propulseurs du NM F.-A.-Gauthier, en décembre dernier. Ce navire italien flambant neuf avait été acquis en 2015 au coût de 175 millions $.