Les vents devraient continuer à souffler à une vitesse d’environ 110 kilomètres/heure alors que la tempête poursuit sa course vers l’est.

La tempête Michael au large des provinces de l'Atlantique

SAINT-JEAN, T.-N.-L. - La tempête post-tropicale Michael devrait bientôt quitter le Canada atlantique, mais pas sans provoquer auparavant de fortes vagues et des ondes de tempête mineures sur certaines côtes de Terre-Neuve-et-Labrador.

Selon Environnement Canada, Michael longera les Grands Bancs et regagnera la mer dès samedi.

Les vents devraient continuer à souffler à une vitesse d’environ 110 kilomètres/heure alors que la tempête poursuit sa course vers l’est.

Ces conditions météorologiques peuvent constituer un danger pour les riverains, mais Environnement Canada ne s’attend qu’à un impact minime sur les infrastructures.

Les autorités recommandent par ailleurs aux citoyens de surveiller la situation de près, car même de petits changements dans la vitesse et la trajectoire de la tempête peuvent faire une grande différence.

Une bonne partie des provinces de l’Atlantique a été touchée par de fortes pluies et des vents puissants vendredi.

Avant d’être rétrogadé en tempête, l’ouragan Michael a fait au moins 14 morts aux États-Unis cette semaine, mais ce bilan pourrait s’alourdir à mesure que les équipes de recherche et sauvetage visitent les zones sinistrées.