Dans la région de Québec, la neige sera parfois forte et il y aura de la poudrerie par endroits. Entre 15 et 20 centimètres de neige devraient s’accumuler jusqu’en fin de soirée et des rafales pourraient souffler jusqu’à 90 kilomètres à l’heure.

La tempête frappe surtout l’est du Québec

La tempête de neige qui balaiera le Québec d’ouest en est a commencé à s’abattre en fin de nuit, mardi, et devrait laisser ses plus fortes accumulations à compter de la mi-journée.

Dans la région de Québec, la neige sera parfois forte et il y aura de la poudrerie par endroits. Entre 15 et 20 centimètres de neige devraient s’accumuler jusqu’en fin de soirée et des rafales pourraient souffler jusqu’à 90 km/h en après-midi, rendant la visibilité réduite et les déplacements difficiles à certains endroits. Mercredi, de la pluie pourrait se mêler aux chutes de neige.

«À midi, mardi, on comptait déjà une dizaine de centimètres d’accumulation avec des vents qui vont augmenter au cours de la journée. Déjà, on a enregistré des rafales de 60 km/h, qui pourraient augmenter jusqu’à 90 km/h, près du fleuve. On ne s’attend toutefois pas à ce qu’il y a ait beaucoup de poudrerie, parce que la neige est trop lourde, mais les vents vont faire en sorte de réduire la visibilité sur les routes», a expliqué Simon Legault, d’Environnement Canada.

Des avertissements de tempête hivernale et d’onde de tempête ont été émis pour la région de Québec, particulièrement pour les secteurs de Bellechasse, Côte-de-Beaupré, l’Île d’Orléans, Lévis et Québec.

«Le retour à la maison s’annonce difficile. La neige collante risque également de se coller aux arbres, ce qui pourrait augmenter les possibilités de branches cassées. Les gens doivent donc se préparer à l’éventualité de pannes électriques», a continué M. Legault.

Des niveaux d’eau plus élevés que la normale sont à prévoir près de la côte, mardi et mercredi en soirée. Des avertissements de risque de débordement côtier ont d’ailleurs été émis par Pêches et Océans Canada (Sciences) et le Service météorologique du Canada de la région du Québec.

«Mardi soir, les vents très forts et une dépression très forte devraient amener une poussée d’eau importante. Il y aura donc possibilité de débordements mardi et mercredi. Mardi sera toutefois plus propice», a noté le porte-parole d’Environnement Canada.

Charlevoix, la plus touchée

La région la plus touchée par la tempête sera toutefois celle de Charlevoix. Une accumulation de 20 à 30 centimètres de neige est prévue pour l’après-midi de mardi, avec des vents forts. En soirée, une accumulation supplémentaire de 15 à 25 centimètres est attendue; de 10 à 15 autres tomberont mercredi.

«Il y a déjà 15cm d’accumulation ce midi, et 30cm à certains endroits. L’accumulation est très rapide. Et on attend encore 25cm dans la nuit de mardi à mercredi et 10cm mercredi. Au total, on s’attend à une accumulation totale de 70 à 80cm de neige pour la région», raconte encore Simon Legault.

En Gaspésie, environ 25 centimètres de neige devraient en outre s’abattre sur la région de mardi soir à mercredi après-midi.

«Les vents d’est vont favoriser les accumulations de neige, notamment à Gaspé et dans le Parc de la Gaspésie, où on attend de 30 à 40cm de neige. Là-bas aussi, ce sont les vents qui risquent de compliquer la situation avec des pointes de 80 km/h», a indiqué M. Legault.

Environnement Canada recommande d’ailleurs aux automobilistes de bien évaluer leurs déplacements non essentiels, voire de les retarder, jusqu’à ce que les conditions s’améliorent. Avec La Presse canadienne