La capsule Dragon de la firme privée SpaceX a atteint la SSI trois jours après son décollage du Centre spatial Kennedy à Cap Canaveral, en Floride.

La Station spatiale reçoit une cargaison de 2700 kg

CAP CANAVERAL — La Station spatiale internationale (SSI) a reçu lundi une cargaison comportant des petits fruits, de la crème glacée, des souris génétiquement identiques, de même que le tout premier robot doté d’intelligence artificielle à séjourner dans l’espace.

La capsule Dragon de la firme privée SpaceX a atteint la SSI trois jours après son décollage du Centre spatial Kennedy à Cap Canaveral, en Floride.

L’astronaute Ricky Arnold a eu recours à Canadarm2, un bras robotisé canadien, pour attraper la capsule et l’amarrer à la Station, alors que celle-ci survolait le Québec, à des centaines de kilomètres de la Terre.

La livraison de quelque 2700 kilogrammes de matériel comprenait le robot Cimon, à peine plus gros qu’un ballon de basketball, qui viendra en aide à l’astronaute allemand Alexander Gerst dans ses expériences scientifiques.

Les souris génétiquement identiques serviront quant à elles à une étude sur les bactéries intestinales.

Il s’agit du trentième vaisseau-cargo spatial à être attrapé par le bras robotisé de la SSI. La plupart d’entre eux appartenaient à des firmes américaines privées avec lesquelles la NASA fait affaire pour ravitailler la Station.

Dragon transportait aussi 57 aliments canadiens, dont des pâtés de crabe, de saumon et de homard, du saumon fumé et du saumon glacé à l’érable en vue de la mission de l’astronaute canadien David Saint-Jacques, dont le lancement vers l’espace est prévu pour décembre prochain.