La SAAQ veut réduire le nombre de piétons heurtés par un véhicule

Vous n'avez pas eu la berlue si vous avez vu un cercueil traverser une intersection au cours de la journée de lundi, à Québec. C'est que la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) a tenu une activité de sensibilisation-choc, dans le but de réduire le nombre de piétons heurtés à mort ou blessés gravement par un véhicule automobile.
«Contre une auto, un piéton n'a aucune chance», peut-on lire sur le cercueil qui a arpenté l'intersection de l'avenue Honoré-Mercier, rue Saint-Jean, lundi matin.
Tout au long du mois d'octobre, la SAAQ met l'accent sur ce type d'accidents. Au cours de l'année 2013, 65 piétons ont perdu la vie sur le réseau routier québécois, selon Audrey Chaput, porte-parole de la SAAQ. La majorité de ces collisions humain-véhicule sont survenues à des intersections.
«Contre une auto, un piéton n'a aucune chance», peut-on lire sur le cercueil qui a arpenté l'intersection de l'avenue Honoré-Mercier et de la rue St-Jean, lundi matin. L'activité s'est poursuivie à la traverse de piétons située devant le CHUL, sur le boulevard Laurier, sur l'heure du dîner. Et en fin d'après-midi, le tout s'est déplacé à l'angle du boulevard Charest et de la rue de la Couronne, dans Saint-Roch.
«La campagne de sensibilisation vise autant les piétons que les automobilistes, explique Mme Chaput. Tous doivent augmenter leur vigilance pour réduire le nombre d'accidents impliquant les piétons.»
Des publicités sur le même sujet seront également diffusées au cours du mois d'octobre à la radio et à la télévision.