La rue Dalhousie et l’ancienne place du Marché-Finlay, en 1968

La rue Dalhousie en 1968

La rue Dalhousie et l’ancienne place du Marché-Finlay, en 1968. À l’époque, le secteur est parsemé de bars et de tavernes, très prisés par les débardeurs et les marins. Au fond de l’ancienne place, notez la flèche indiquant la direction d’une taverne, dans une rue transversale. Vers l’ouest, on aperçoit la taverne Lapointe et l’arrière de l’hôtel Brochu.

Quelques années plus tard, l’îlot est démoli pour faire renaître la batterie royale, à partir de ruines ensevelies depuis 1840. L’aménagement se trouve au cœur du projet qui visait à reconstruire le quartier selon un style «ancien» ou «canadien-français», dans le but d’attirer le tourisme. 

Après avoir longtemps servi de stationnement, l’endroit devient la place de Paris, avec le dévoilement d’une sculpture offerte par la capitale française, en 1987. Mal-aimée du public, l’œuvre moderne sera démolie à son tour, en juin 2015. Bien à l’abri, tout là-haut, sur leur promontoire, le Château Frontenac et la statue de Champlain ont survécu aux modes.