Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Photo prise lors du premier soir de couvre-feu, à Québec, le 9 janvier dernier. 
Photo prise lors du premier soir de couvre-feu, à Québec, le 9 janvier dernier. 

La police de Québec «largement» présente sur le terrain pour le congé pascal

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Les policiers de Québec entendent faire respecter les nouvelles mesures décrétées par le gouvernement en fin de semaine, ainsi que pour les 10 jours de «pause».  

En raison de l’évolution récente de la situation épidémiologique dans la région de Québec, des mesures sanitaires d’urgence s’appliqueront partout dès jeudi soir, jusqu’au 12 avril. 

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) participera à l’opération RAPPEL, mise sur pied par le ministère de la Sécurité publique. L’objectif demeure de limiter la propagation au sein de la population.

Les citoyens peuvent s’attendre à une présence accrue des agents sur le territoire en zone rouge. Des patrouilleurs visiteront des quartiers résidentiels ciblés afin de surveiller les rassemblements privés, dont la tenue se veut strictement interdite. 

La tenue des rassemblements extérieurs est tout autant interdite, d’ailleurs. 

Les agents circuleront également dans les rues de la ville de Québec et effectueront divers contrôles routiers pour s’assurer que les différentes mesures décrétées par le gouvernement soient respectées.

Dès jeudi, le couvre-feu de la zone rouge sera de retour. Les citoyens ont l’obligation de demeurer dans leur résidence ou sur leur terrain privé de 20 h à 5 h, sauf pour les exceptions, telles que le déplacement des travailleurs essentiels. 

Les contrevenants qui ne respecteront pas les règles mises en place s’exposent à des amendes salées, entre 1000 $ et 6000 $.

La Sûreté du Québec participe elle aussi à l’opération RAPPEL en prévision du congé de Pâques. Une attention particulière sera portée pour le respect des mesures dans les MRC de l’Île-d’Orléans, Côte-de-Beaupré et de La Jacques Cartier.

Dans ce contexte, la SQ poursuit aussi son mandat d’assistance au ministère de la Santé et des Services sociaux dans le cadre de l’application de la Loi sur la mise en quarantaine.

En plus des patrouilleurs présents dans les quartiers et dans les rues, les agents feront diverses interventions dans les restaurants, bars, ou autres lieux publics situés dans les zones applicables afin de s’assurer du respect des obligations du commerçant en matière de mesures sanitaires.

Pour plus de détails concernant mesures spéciales d’urgence, il suffit de consulter le site du gouvernement du Québec.