La place Jacques-Cartier en 1962

La place Jacques-Cartier en 1962

À l’époque, la place Jacques-Cartier joue pour la Basse-Ville un rôle semblable à celui que joue la place D’Youville pour la Haute-Ville. Un carrefour. Un point de repère. Un lieu chargé d’histoire. C’est là qu’ont débuté les émeutes anti-conscription, en avril 1918.
La place Jacques-Cartier en 2017

Sur la photo de 1962, on aperçoit l’hôtel Saint-Roch. Il sera démoli en 1974. Aujourd’hui, la place Jacques-Cartier a pratiquement disparu. En 1983, une partie de la bibliothèque Gabrielle-Roy s’était avancée sur celle-ci. Puis la construction d’une tour a fini le travail.

Les grincheux diront qu’il s’agit d’un exemple classique de privatisation de l’espace public. Pour notre part, nous verrons le bon côté des choses : quoi qu’il arrive, la place ne pourra pas être réduite davantage.