La navette qui relie depuis juin Baie-Saint-Paul à La Malbaie ne fait pas que des heureux.

La navette de Charlevoix fait des mécontents

La navette qui relie depuis juin Baie-Saint-Paul à La Malbaie ne fait pas que des heureux. Si l'expérience de relier les villages de la côte de Charlevoix à bord de ce moyen de transport original s'avère agréable pour les passagers, les sifflements du véhicule importunent certains citoyens.
Aux Éboulements, quelques dizaines de résidents se sont présentés au conseil municipal le 7 juillet afin d'exprimer leurs doléances à ce sujet. «Le train fait cinq aller-retour par jour et passe pour la dernière fois vers 22h45. On sait qu'il y a des règles de sécurité à respecter, mais les gens trouvent que c'est abusif, surtout le soir», commente le maire de la municipalité, Pierre Tremblay. Une problématique de sécurité a aussi été soulevée.
«À l'un des passages à niveau, sur la route qui mène au traversier de L'Isle-aux-Coudres, d'aucuns ont tendance à ne pas respecter la signalisation d'arrêt, de peur de manquer le bateau», dit-il. Des discussions sont en cours avec Réseau Charlevoix, opérateur de la navette. «On est en mode solution. Le but n'est pas de faire arrêter la navette, loin de là», conclut le maire Tremblay.