Le juge Yves Alain

La Cour supérieure en deuil

Le juge Yves Alain de la Cour supérieure est décédé subitement à l'hôpital lundi soir.
Le magistrat de 67 ans, qui siégeait à temps partiel, était encore en poste à la mi-avril. Des problèmes de santé l'ont amené à prendre congé et, depuis la mi-mai, il était hospitalisé.
Selon les informations disponibles, l'état de santé du juge Alain s'est détérioré rapidement et il est décédé d'une insuffisance rénale grave.
Né à Québec, l'avocat Yves Alain a été nommé juge à la Cour supérieure en 1995. Il occupait le poste de responsable des causes de longue durée pour la région de Québec depuis 2002. «Nous perdons un membre important de la grande famille de la Cour supérieure, un homme de solution, toujours disponible autant pour les avocats que pour les juges, indique Me Stéphanie Thibault, adjointe au bureau du juge en chef associé. Il a géré les causes longues avec rigueur et audace et a été grandement apprécié de tous dans ces fonctions.»
Le juge Alain s'est fait connaître du grand public en 2005 lorsqu'il a condamné l'animateur de radio Jeff Fillion à verser 340 000 $ pour des propos diffamatoires sur l'animatrice télé Sophie Chiasson.
Il avait fait les manchettes en 2006 lorsqu'il s'était fait arrêter en état d'ébriété au volant, sur le boulevard Champlain. Il avait plaidé coupable en cour municipale et avait été condamné à 1300 $ d'amende.