La conjointe de Raif Badawi à l'Assemblée nationale

Ensaf Haider, la femme du blogueur saoudien Raif Badawi, condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour ses prises de position, a remercié les Québécois de leur soutien, hier à l'Assemblée nationale.
Une motion demandant au gouvernement du Québec et du Canada de faire tous les efforts pour obtenir sa libération a été votée à l'unanimité par les parlementaires. «Il est clair qu'on ne peut pas aller demain là-bas et le ramener, a commenté le premier ministre Philippe Couillard. Mais plus le monde démocratique va manifester son indignation, plus on a de chances d'y arriver. Déjà, il semble y avoir du mouvement.»
Même s'il a conseillé un membre du gouvernement de l'Arabie saoudite en 2009, M. Couillard ne croit pas que ses liens avec le pays lui permettent d'être plus efficace dans le dossier.