A l’issue de l’enquête, le Bureau de la sécurité des transports (BST) a relevé des «lacunes» au niveau de la sécurité, selon Transports Canada.

La compagnie canadienne West Wind suspendue après un accident

La compagnie aérienne canadienne West Wind Aviation, dont un ATR-42 s’est écrasé récemment peu après le décollage, a été interdite de vols commerciaux, a annoncé mercredi le ministère des Transports.

«Le certificat d’exploitation aérienne de West Wind Aviation» a été suspendu, une mesure «sérieuse» prise «dans l’intérêt de la sécurité publique en raison de lacunes relevées dans le système de contrôle d’exploitation de la compagnie», a indiqué le ministère.

Le 14 décembre, un ATR-42 de West Wind s’était écrasé en bout de piste de l’aéroport de Fond-du-Lac, bourgade à environ 800 km au nord de Regina, capitale de la province de la Saskatchewan (ouest).

Parmi les 22 passagers et les trois membres d’équipage, plusieurs avaient été blessés.

Outre le turbopropulseur ATR-42 pouvant transporter 45 passagers, la flotte de la petite compagnie régionale West Wind Aviation est composée de Beechcraft.

A l’issue de l’enquête, le Bureau de la sécurité des transports (BST) a relevé des «lacunes» au niveau de la sécurité, selon Transports Canada.

West Wind aviation pourra «reprendre ses services aériens commerciaux» une fois qu’elle aura démontré «sa conformité avec la réglementation en matière de sécurité aérienne», a indiqué le ministère dans un communiqué.