Le maire de Québec, Régis Labeaume et le cofondateur et porte-parole du CCIQ, Boufeldja Benabdallah, en décembre dernier, lors de l’inauguration d’une œuvre d’art rendant hommage aux victimes de l’attentat à la Grande Mosquée de Sainte-Foy
Le maire de Québec, Régis Labeaume et le cofondateur et porte-parole du CCIQ, Boufeldja Benabdallah, en décembre dernier, lors de l’inauguration d’une œuvre d’art rendant hommage aux victimes de l’attentat à la Grande Mosquée de Sainte-Foy

La communauté musulmane de Québec demande l'interdiction des armes de poing

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
À quelques heures de la commémoration de l’attentat du 29 janvier 2017 à la Grande Mosquée de Sainte-Foy, le Centre culturel islamique de Québec demande à Ottawa d’interdire les armes de poing comme celle utilisée par le tueur le soir de la tragédie.