Le Soleil

La colère nuit à la santé des aînés plus que la tristesse

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
MONTRÉAL — La colère nuit à la santé physique des aînés plus que la tristesse, surtout chez ceux âgés de 80 ans, préviennent des chercheurs de l’Université Concordia.