Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, doit annoncer ce matin un projet d'aménagement du secteur de la grève Gilmour, situé à l'est du chantier Davie.

Vers un meilleur accès au fleuve pour les Lévisiens

L'administration Lehouillier souhaite que la population de Lévis ait davantage accès au fleuve. Aujourd'hui, elle présentera un projet pour l'aménagement de la grève Gilmour en collaboration avec le Port de Québec. Mais l'ouest ne sera pas en reste, promet le maire.
Le maire de Lévis doit annoncer ce matin un projet d'aménagement du secteur de la grève Gilmour, situé à l'est du chantier maritime Davie. Un projet qui se fera en collaboration avec l'administration du Port de Québec. Son président-directeur général, Mario Girard, sera d'ailleurs présent à Lévis pour le dévoiler.
Problématique à l'ouest
Lorsque questionné par le chef de Renouveau Lévis, Nicolas Geraghty, lundi, lors de la séance du conseil municipal, Gilles Lehouillier a dit que le projet d'aménagement de la grève Gilmour contribuera à un meilleur accès au fleuve pour la population.
Mais le maire est conscient que la situation est encore plus problématique à l'ouest des ponts. Il a d'ailleurs arpenté le secteur avec les conseillers du secteur, René Fortin et l'indépendant Clément Genest.
«Dans l'ouest de la ville, dans le secteur de Saint-Nicolas, il y a un problème de manque d'accès au fleuve. On va y remédier», a lancé M. Lehouillier, lundi. Il semble qu'on ait ciblé des endroits pour un ou des nouveaux accès au public. Mais ce n'est pas simple, étant donné que la bordure fluviale est morcelée et que plusieurs terrains sont des propriétés privées, a indiqué René Fortin. Le tout sera vraisemblablement enchâssé dans un programme particulier d'urbanisme du secteur de Saint-Nicolas.