Unis pour défendre le Marché du Vieux-Port

Deux semaines après sa défaite à la direction de Démocratie Québec, l'avocat François Marchand fait front commun auprès de la nouvelle chef Anne Guérette pour le maintien du Marché du Vieux-Port.
Les deux candidats sont en effet apparus ensemble dans une démonstration d'unité pour le parti d'opposition deux semaines après l'élection d'Anne Guérette à la direction de Démocratie Québec. 
Les deux élus de la formation, Paul Shoiry et Yvon Bussières, étaient aussi présents lors d'un point de presse au Marché du Vieux-Port paré de ses plusieurs belles décorations pour son marché de Noël.
«J'ai toujours dénoncé ce déménagement qui va tuer une partie du Vieux-Québec. Ce qui me choque est de payer 20 millions $ pour déménager quelque chose qui fonctionne bien. On peut s'en rendre compte aujourd'hui. Il y a du monde, il y a des touristes», a commenté M. Marchand en mêlée de presse parmi les clients du Marché.
Anne Guérette et François Marchand lors de la course à la direction de Démocratie Québec
Il a de nouveau promis de se «battre jusqu'au bout» pour la préservation du Marché au bassin Louise. 
Par «jusqu'au bout», M. Marchand entend continuer à appuyer «ses collègues de Démocratie Québec» contre le déménagement. «Peut-être que d'autres aspects vont venir plus tard», a-t-il laissé tomber, en allusion à de potentiels recours juridiques évoqués pendant sa course à la chefferie.
«C'est toujours à l'étude, mais je vais revenir avec ça quelque part en janvier», a conclu M. Marchand.
Anne Guérette, qui l'a emporté à 53,9 % devant M. Marchand le 4 décembre, a réitéré son opposition au déménagement du Marché du Vieux-Port vers le Pavillon du commerce d'ExpoCité, un projet de 21,8 millions $ prévu en 2018. «À part le maire de Québec et les membres de son équipe, où sont les citoyens qui nous demandent de faire cet investissement?» a-t-elle demandé en qualifiant de nouveau le projet de «mal ficelé».
«C'est un projet qui suscite l'inquiétude et le soulèvement populaire qui risque fort de nuire aux commerçants des alentours comme place Fleur de Lys ou de la 3e Avenue», a soutenu Mme Guérette et se disant assurée que la mobilisation pour conserver le Marché du Vieux-Port ira en grandissant au cours de la nouvelle année.
La semaine dernière, le chef du Laurie Raphaël et animateur télé Daniel Vézina a ajouté sa voix aux opposants à la fermeture du marché.
Marché «satellite» connu en janvier 
Le maire de Québec, Régis Labeaume, a de nouveau défendu la décision de son administration de déménager le marché à ExpoCité, estimant qu'il profitera à davantage de personnes. Le maire s'en est aussi de nouveau pris au porte-parole de la Coalition pour le Marché du Vieux-Port, Jean Rousseau, qui, dit-il, prépare son avenir politique et qui «se présentera bientôt pour Démocratie Québec». 
Le maire a aussi révélé au conseil municipal de lundi que le lieu exact où sera situé un «marché satellite» dans le secteur de l'actuel Marché du Vieux-Port sera annoncé en janvier.