Une voie de moins pour quelques mois encore sur Laurier, vers le pont

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Automobilistes et camionneurs : la bretelle d’accès au pont Pierre-Laporte depuis le boulevard Laurier demeura tronquée à une seule voie pour plusieurs mois encore.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) avait annoncé le chantier le printemps dernier. Dès juillet, pour 18 semaines, un entrepreneur devait retaper l’autoroute Henri-IV vers le sud, vers le pont. Pour y arriver, il devait détourner une partie des usagers vers la bretelle venant du boulevard Laurier qui perdait dès lors une voie.

Le plan a été suivi. Mais le chantier n’est pas terminé. Et il a été fermé en octobre pour l’hiver.

Au téléphone, le conseiller expert en communications du MTQ, Guillaume Paradis, nous assure que cette pause hivernale était prévue, que la poursuite de la besogne en 2020 était planifiée. Il faudra donc dévier de nouveau le trafic dès les beaux jours revenus.

Entre-temps, le MTQ a décidé de défaire une partie de l’ouvrage de contournement sur Henri-IV afin d’y assurer la fluidité de la circulation durant les mois froids, sur deux voies. Mais il a maintenu l’entrave dans la bretelle allant du boulevard Laurier vers le pont Pierre-Laporte pour qu’il soit facile d’y renvoyer une partie des véhicules d’Henri-IV dès la reprise du chantier au printemps. Ç’aurait été trop «compliqué et coûteux» de tout reconstruire comme avant, pour déconstruire à la reprise des travaux, dit M. Paradis.