Malgré une soirée qui s'annonce très achalandée, le porte-parole du Regroupement des intermédiaires du taxi de Québec, M. Homsy, demeure optimiste de répondre à la demande et de vider le Centre Vidéotron dans un délai «raisonnable», c'est-à-dire entre 30 et 60 minutes samedi soir.

Une soirée test pour les taxis de Québec

Un autre gros test attend l'industrie du taxi, samedi. «Avec notamment Céline au Centre Vidéotron et le Festibière, la journée s'annonce complexe», concède le président de Taxi Coop, Abdallah Homsy.
Au printemps, l'industrie du taxi et la Ville de Québec avait signé un accord afin d'améliorer le service après les gros évènements. Les taxis s'étaient engagés notamment à mettre plus de 300 voitures disponibles sur le site à la fin des spectacles pour diminuer le temps d'attente.
Malgré une soirée qui s'annonce très achalandée, le porte-parole du Regroupement des intermédiaires du taxi de Québec, M. Homsy, demeure optimiste de répondre à la demande et de vider le Centre Vidéotron dans un délai «raisonnable», c'est-à-dire entre 30 et 60 minutes.
«Aujourd'hui, c'est une grosse journée. On a beaucoup d'évènements. Avec les chantiers de construction, cela complique également les choses», affirme-t-il. «On va avoir au moins 300 taxis. Il va avoir de l'ouvrage partout», poursuit-il invitant les taxis des autres coopératives à se présenter sur le site également.