La nouvelle mouture de la passerelle cyclable à la Pointe-à-Carcy, dont le projet initial avait été vertement critiqué, semble avoir atteint un meilleur niveau d’acceptabilité.

Une nouvelle mouture pour la passerelle cyclable Pointe-à-Carcy [Vidéo]

La Ville de Québec tiendra une journée portes ouvertes au Terminal des croisières le mercredi 7 novembre pour présenter le projet de la passerelle cyclable à la Pointe-à-Carcy.

Le projet avait fait grand bruit lors de l’annonce en juin. Accusée par l’opposition de proposer un projet précipité, la Ville a travaillé en collaboration avec le Port de Québec pour présenter, vendredi, une nouvelle mouture plus affinée du projet qui coutera six millions $.

La passerelle, de 322 mètres de long et d’une hauteur moyenne de 4,3 mètres, sera composée d’acier, avec une finition de la piste en polymère texturé et coloré. Des filets tissés en acier inoxydable serviront de garde-corps. La finesse de ces filets et le recours à des câbles pour les tendre constituent un clin d’œil au bastingage des bateaux. Ce design préservera les percées visuelles vers le fleuve, tant pour les passants que pour les usagers de la passerelle. Le projet vise à répondre aux enjeux de cohabitation entre les cyclistes et les piétons et à assurer leur sécurité sur les quais du Port de Québec. 

«La structure permettra d’assurer un milieu agréable pour les piétons tout en maintenant les points de vue d’intérêt du secteur», a expliqué Régis Labeaume. La passerelle sera exclusive aux cyclistes avec une largeur de quatre mètres, soit deux voies de circulation. Elle serait ouverte de 1er mai au 31 octobre.

Selon le maire de Québec, Vélo Québec, les résidents du secteur et le conseil de quartier du Vieux-Québec sont d’accord avec la nouvelle version. «Monsieur Samson [président du conseil de quartier] a trouvé ça audacieux», a-t-il souligné.

Présent au point de presse, le conseiller municipal du Vieux-Québec, Jean Rousseau a qualifié la passerelle de «beau projet», mais qui ne répondra pas à l’ensemble des cyclistes. «On va supprimer la piste sur Dalhousie. On fait plaisir à une clientèle, mais d’un autre côté les cyclistes utilitaires vont continuer à rouler sur Dalhousie.»

Plusieurs étapes

Avant la mise en service prévue au cours de l’été 2019, le Port de Québec doit suivre un processus environnemental de participation citoyenne avec différentes étapes.

Lors de la soirée de consultation de 16h à 21h, les citoyens pourront poser des questions et émettre des commentaires. Ils auront par la suite 30 jours pour envoyer des recommandations et déposer des mémoires. S’il y a lieu, le Port de Québec et la Ville de Québec ajusteront le projet selon les résultats de la consultation publique.

Le coût de la passerelle cyclable est partagé entre la Ville de Québec, 3,8 millions $, le Port de Québec, 1,1 million $ et un troisième acteur non révélé, 1,1 million $.