Les utilisateurs du port de Québec ont créé une association pour faire valoir leurs besoins et leurs intérêts.

Une nouvelle association voit le jour dans le port de Québec

Les utilisateurs du port de Québec ont créé une association pour faire valoir leurs besoins et leurs intérêts dans les dossiers touchant directement le port et plus largement la région de Québec.
L'Association maritime des utilisateurs du port de Québec (AMPQ) a été constituée au mois de mai, mais ses membres ont décidé cette semaine de la mettre de l'avant dans un communiqué de presse.
«On avait déjà des rencontres entre utilisateurs, mais on trouvait qu'on ne se parlait pas assez souvent. On veut promouvoir nos activités, faire valoir nos besoins en tant qu'utilisateurs du port et nous représenter auprès du Port, de la Ville [de Québec] et des gouvernements», fait valoir l'administrateur et porte-parole Philippe Bélanger, de G3 Canada. Une association semblable existe au port d'Halifax et la formule est appréciée, dit-il. 
Des discussions ont encore lieu pour déterminer les premiers dossiers qui seront portés par l'association. Bien sûr, le projet d'agrandissement des installations portuaires dans le secteur Beauport est suivi de près. Celui de l'entretien du pont de Québec aussi, dans la mesure où plusieurs marchandises transbordées au port de Québec dépendent de la voie ferrée. 
L'AMPQ pourrait aussi prendre le parti des utilisateurs du port auprès de comités populaires ou quand l'actualité les interpelle, note M. Bélanger.  
La nouvelle association compte déjà parmi ses membres Arrimage Québec, G3 Canada, IMTT-Québec, Groupe Océan, Ramsey Greig, La Coop fédérée, Midatlantic Minerals, Navigation Madeleine, Agences Océaniques du Bas-St-Laurent, Chemin de fer Québec-Gatineau et Béton Provincial. Le recrutement se poursuit pour intégrer les plus petites entreprises et même des fournisseurs.