Une murale de 80 mètres rue du Pont

Au cours de l'été, les détritus du vieux cinéma Charest ont fait place à un joli terrain gazonné avec, en fond de scène, une murale colorée signée Phelipe Soldevila.
Le peintre de Québec a consacré bénévolement deux mois à la réalisation de cette oeuvre, visible de la rue du Pont, dans le quartier Saint-Roch.
L'Université du Québec lui avait donné carte blanche - il devait toutefois éviter la politique et la controverse - de même qu'un montant d'argent pour la peinture, auquel M. Soldevila a dû ajouter quelques économies personnelles.
Faisant 80 mètres de long, cette murale est le plus gros projet jamais réalisé par l'artiste, qui aimerait bien que d'autres viaducs et murs gris de la Ville puissent se transformer ainsi.