«Un très bon départ» pour Toboggan

Toboggan enregistre un départ plutôt satisfaisant pour ses organisateurs. Comme tout nouvel événement, plusieurs détails se négocient en cours de route, l’équipe s’adapte. Elle pense toutefois déjà à l’année prochaine.

«On est soulagés, l’idée est bonne. On a eu une ambiance extraordinaire vendredi, celle qu’on voulait et qu’on avait imaginée, un gros party. L’équipe de Zedd était enchantée, elle a tripé et a aimé l’ambiance, c’est donc mission accomplie», mentionne d’entrée de jeu Louis Bellavance, directeur de la programmation du festival Toboggan.

C’est le DJ russe qui a ouvert le bal vendredi soir. Le site du spectacle n’était pas rempli au maximum de sa capacité, mais il y avait un bel achalandage pour une première soirée. L’équipe n’avait pas fixé d’exigence très marquée pour le nombre de spectateurs. D’ailleurs, elle n’a pas révélé les chiffres. 

«C’était une journée particulière pour nous, le jour 1 d’un nouvel événement de l’an 1. Il y avait beaucoup de questions, toute la journée on ajustait encore le tir. Est-ce qu’on allait avoir une belle participation? On a commencé à le sentir très favorablement dans l’après-midi vendredi, avoir le petit sourire en voyant la petite congestion d’autos à partir de l’avenue Cartier.»

Plus pour les jeunes familles?

Pour animer les visiteurs pendant l’après-midi, une aire familiale a été aménagée, avec la grande roue, le carrousel et quelques food trucks. De ce côté, M. Bellavance admet que l’organisation pourrait en faire plus, mais chaque chose en son temps.

«Ça donne envie de visualiser, de faire mieux et aller plus loin. Mais tout ça doit avoir un équilibre. Ça fonctionne sur un modèle d’affaires qui dans ce cas-ci est la vente de laissez-passer pour les trois soirs en billetterie. On avait plus d’idées pour le parc de la francophonie, rendre ça plus vivant plus tôt, mais ça va reposer sur un modèle d’affaires viable, il faut que le reste soit solide et que ça génère des revenus pour investir dans d’autres contenus», explique M. Bellavance. 

Peut-être que l’événement Toboggan aura sa glissade, comme le nom l’indique, prochainement.

Les projecteurs sont donc braqués sur la musique électronique cette année, ce sont de bons spectacles festifs que l’on voulait offrir à la population québécoise. Samedi, c’est le duo canadien DVBBS qui a chauffé la scène, il laissera la place à SCHOOLBOY Q lundi alors que la soirée du Nouvel An est laissée entre les mains de Loud Luxury, qu’on a pu voir au Festival d’été de Québec cette année. 

Les commerçants avaient eux aussi de quoi se réjouir vendredi. 

«Les commerçants l’ont senti toute de suite, il y avait de l’action dans les rues. Ça prenait des réservations pour aller un peu partout. Il y avait un buzz au centre-ville, les gens sont ouverts. On a touché de bonnes cibles.»

La Grande Allée était préparée pour l’événement et M. Bellavance juge qu’elle a eu le rendement désiré, après avoir discuté avec plusieurs propriétaires.

Transport à prévoir

La Ville de Québec recommande aux automobilistes de prévoir leurs déplacements et de suivre la signalisation mise en place pour l’événement. La circulation autour du parc George-V demeure perturbée en raison des installations pour les prochains jours.

L’autobus demeure le meilleur moyen pour accéder au site du festival (Métrobus 800, 801 et 807). Le service sera bonifié avec l’ajout d’autobus en soirée afin que l’accès au site et le retour à la maison soient plus rapides.

Rappelons que la Ville de Québec permettra la consommation d’alcool sur le site des festivités dès 20 h, le 31 décembre. Les visiteurs ne peuvent pas apporter leurs propres consommations sur le site.

Pour obtenir plus de renseignements sur le festival : tobogganfestival.com.

Notons que le gouvernement du Québec a attribué une aide financière de 241 000 $ pour soutenir le nouveau festival hivernal. Pour la réalisation de l’événement, le Secrétariat à la Capitale-Nationale accorde un montant de 150 000 $ provenant du Programme d’appui aux actions régionales, alors que le ministère du Tourisme octroie un montant de 91 000 $ avec son programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques.