La mairesse de Sainte-Brigitte-de-Laval, Wanita Daniele, dénonce «l'inaction» des élus provinciaux alors que sa municipalité est en pleine crise après les révélations de l'existence d'une carte montrant que 300 maisons ont été construites dans une zone jugée à risque d'érosion.

Un sixième dg en 18 mois à Sainte-Brigitte-de-Laval

Sainte-Brigitte-de-Laval a encore un nouveau directeur général. Marc Proulx deviendra la sixième personne à occuper ce poste depuis le début de 2014. M. Proulx quittera la direction des travaux publics de la Ville de Drummondville pour entrer en fonction le 22 juin.
L'ingénieur forestier de formation remplacera Michel Légaré, qui a occupé le poste de dg de septembre 2014 jusqu'en février. Audrey Beaulieu avait assuré l'intérim depuis. 
En janvier 2014, Gaétan Bussières avait été remercié de la direction générale dans la controverse. M. Bussières a contesté son congédiement devant la Commission des relations du travail (CRT). La dernière audience a eu lieu le 27 avril et la cause a été prise en délibéré.
La mairesse Wanita Daniele a salué l'arrivée de M. Proulx dont la nomination a été entérinée au conseil municipal de lundi. 
«Grâce à son travail à la direction des travaux publics de la Ville de Drummondville ainsi qu'à sa vaste expérience dans le milieu municipal, M. Proulx saura prendre la direction générale de la Ville avec brio. L'ensemble des employés et du conseil municipal se joignent à moi pour lui souhaiter la bienvenue dans l'équipe», a dit Mme Daniele dans un communiqué publié mardi.