Un rallye brassicole pour les 10 ans du Festibière de Québec [VIDÉO]

Après un franc succès à Lévis la semaine dernière, le Festibière dévoile sa programmation garnie pour Québec. Et pour ses 10 ans, l’événement ajoute plusieurs nouveautés originales, dont l’organisation d’un Challenge Brassicole.

Un tout nouveau rallye sera proposé aux festivaliers. En équipe de trois, ils devront relever trois défis : une course ou marche de 4,5 kilomètres, un parcours à obstacles et un test de connaissances brassicoles.

«C’est notre plus gros élément de programmation cette année. On s’est inspiré de plusieurs choses qu’on a vues à travers les festivals de bières ou d’événements partout dans le monde, que ce soit des courses ou des tests», indique un des co-organisateurs du Festibière, Sébastien Huot.

Le Challenge Brassicole est notamment très populaire en Europe et aux États-Unis. Les participants de cette année à Québec courent la chance de remporter un voyage tout inclus à Denver, pour assister au Great American Beer Festival, l’un des plus gros festivals de bières, selon M. Huot.

Le gouvernement du Québec a annoncé mardi, en conférence de presse, une contribution de 114 000 $ pour les 10 ans de l’événement. Avec ce montant, le Festibière pourra notamment assurer l’organisation du Challenge Brassicole.

«C’est important pour un gouvernement d’appuyer l’industrie touristique et d’appuyer ces événements-là. Quand ça fait 10 ans qu’on existe, il est normal de pouvoir dire qu’on est à leurs côtés pour s’assurer qu’on regarde dans les 10 prochaines années. Le tourisme gourmand est très important au Québec, il attire de nombreux adeptes. Il permet aux Québécois de prendre conscience de tout ce qu’on a à offrir au Québec», indique Samuel Poulin, député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire du premier ministre du Québec (volet jeunesse) ainsi qu’adjoint parlementaire de la ministre du Tourisme.

Plus d’une centaine de microbrasseries et de camions de rue attendront les festivaliers aux quais de l’Espace 400e, du 15 au 18 août. 

«Je pense qu’on va présenter un événement qui est renouvelé, qui va avoir tous les éléments de programmation qui ont fait triper les gens au fil des années. En plus des nouveautés», exprime aussi M. Huot.

Bière officielle

Sherbrooke et Lévis ont eu la sienne, Québec ne fera pas exception. La bière officielle de l’événement est une gose aux griottes, une bière sûre et légèrement trouble rehaussée d’une touche de sel. Il est possible de se la procurer directement au Festibière de Québec, à La Cour arrière du Festibière ou chez un marchand IGA. Brasseurs du Monde, l’entreprise derrière la confection des bières officielles du Festibière, remettra 0,25 $ par canette vendue à Lauberivière afin de soutenir les personnes en situation de précarité alimentaire.

Au Festibière, le verre officiel de l’édition est un billet d’entrée. Lors de la troisième édition à Lévis, du 27 au 30 juin dernier au quai Paquet, tous les exemplaires ont été écoulés à quelques heures de la fin de l’événement.

«Ce site-là, pour présenter un Festibière, je crois que les gens l’adorent. C’est une des plus belles places pour apprécier la vue de Québec. On a eu des orages à certains moments dans la fin de semaine, mais ça n’a pas ralenti les gens. Ç’a été vraiment la meilleure des trois éditions, on est super satisfaits», indique l’organisateur. 

Et pour l’avenir du Festibière? «On n’arrête pas de réfléchir au fil des années. On va à Lévis, à Sherbrooke. On a toujours les idées qui filent. Clairement, on est sur une lancée, le Festibière a de super bonnes notes, on va continuer sur notre succès. Je pense que c’est le sentiment qu’on lui donne, c’est un événement sans prétention qui est de qualité», termine M. Huot.