Jean-François Gosselin, sur une photo remontant à 2007.

Un parti contre Labeaume lancé jeudi

C'est officiel, Jean-François Gosselin fera la lutte à Régis Labeaume et Anne Guérette pour la mairie de Québec. Le nouveau Parti Québec 21 promet de présenter des candidats dans tous les 21 districts électoraux aux élections municipales du 5 novembre.
«C'est parti», a écrit l'homme d'affaires et ex-député de l'ADQ Jean-François Gosselin sur Twitter vers 6h.
Ce dernier avait déjà indiqué dans un premier gazouillis mercredi soir qu'il avait pris sa décision quant à ses ambitions de briguer la mairie et qu'il fera une annonce tôt jeudi. 
Le nom de la nouvelle formation, Québec 21, et un site Web Quebec21.com ont été dévoilés jeudi matin.
Le parti se dit «contre le SRB et pour le troisième lien» et dit vouloir «soulager le fardeau fiscal pour les propriétaires de maison et de commerces ainsi que de recentrer la ville sur la livraison de service de proximité de qualité».
Déjà en entrevue au Soleil mercredi soir, le président de la future formation, Frédérick Têtu, confirmait que peu importe la décision de M. Gosselin de se lancer ou non, un nouveau parti municipal verra le jour.
La rumeur d'un nouveau parti était persistante ces derniers jours et la future formation a déjà affiché ses couleurs en faveur d'un troisième lien à l'Est et contre le Service rapide par bus (SRB). L'abandon du projet Québec-Lévis la semaine dernière ne change rien à la position de la future formation. «Je considère que le maire Labeaume s'est mis dans la pire situation possible. Car il a peur de faire campagne sur le SRB, mais il refuse de renoncer. Nous on va faire campagne contre», a dit le président du futur parti qui n'exclut pas être candidat dans l'un des 21 districts électoraux. 
«On veut du transport en commun, oui. Mais on pense qu'en ce moment le problème est la guerre contre l'automobile. On ne veut pas jouer la division entre les banlieues et la ville-centre», a ajouté M. Têtu, aussi prof de philosophie au cégep Garneau et chroniqueur politique.
Jean-François Gosselin a été élu député de l'Action démocratique du Québec (ADQ) de 2007 à 2008. L'homme de 42 ans est détenteur d'une maîtrise en administration des affaires (MBA) d'une université américaine. En 2012, il s'est présenté pour le Parti libéral du Québec dans La Peltrie, mais a été défait par Éric Caire. Il dirige présentement l'entreprise familiale Amis-Maux.