Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Il s’agit donc de pouvoir garer la «limousine» directement en face des grandes portes vitrées de l’édifice où loge le ministère.
Il s’agit donc de pouvoir garer la «limousine» directement en face des grandes portes vitrées de l’édifice où loge le ministère.

Un parcomètre retiré afin de réserver le stationnement à un ministre

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Pour répondre favorablement à une requête du cabinet du ministre des Finances du Québec, Éric Girard, la Ville de Québec enlèvera un de ses parcomètres du boulevard Charest Est afin de réserver le stationnement à l’élu, gracieusement.

«Une demande a été déposée par la direction du cabinet du ministère des Finances du Québec concernant le stationnement sur le boulevard Charest Est, sur le tronçon compris entre la rue Dorchester et la rue de la Couronne», lit-on dans un document officiel. Plus précisément, l’équipe du député de Groulx convoite «un espace de stationnement pour un véhicule de fonction (ministre), devant la porte d’entrée principale de leur bureau situé au 390, boulevard Charest Est.»

Il s’agit donc de pouvoir garer la «limousine» directement en face des grandes portes vitrées de l’édifice où loge le ministère.

Pas d’objection

L’administration municipale n’y voit pas d’objection. «Après analyse, il est recommandé d’interdire le stationnement, excepté pour les véhicules officiels, devant l’accès principal de l’immeuble situé au 390, boulevard Charest Est. Cette modification réglementaire nécessite le retrait d’un (1) espace de stationnement sur rue tarifié (parcomètre numéro 3061)».

Bureaux temporaires

Le ministère des Finances est dans le quartier Saint-Roch pour environ 5 ans. Il loge normalement au 12, rue Saint-Louis, en diagonale du château Frontenac, dans l’ancien palais de justice construit entre 1883 et 1887.

 Ministre des Finances du Québec, Éric Girard

Ce bâtiment ancien, inscrit au Registre du patrimoine culturel du Québec, subit une cure majeure. L’ampleur des travaux de plusieurs dizaines de millions de dollars ne permettait pas aux fonctionnaires d’y demeurer pendant le chantier.

Environ 375 employés ont donc fait leurs boîtes fin 2019, début 2020 pour déménager dans la Basse-Ville.

Mais avant leur arrivée, le gouvernement avait rénové à grands frais l’édifice du 390, boulevard Charest Est. L’état avait dépensé quelque 6,8 millions $ pour le réaménager.

Nous avions publié un article à ce sujet : «Ministère des Finances: 7 M$ de rénos pour des bureaux temporaires» .

Lors de la publication, l’immeuble de 8 étages — loué 1,6 million $ par année par le ministère des Finances — figurait à 6,98 millions $ au rôle d’évaluation municipal. En ajoutant la valeur du terrain de 1,675 million $, la propriété pesait 8,66 millions $.

À la suite de l’installation du ministère des Finances et des rénovations, la donnée a été mise à jour. Le terrain vaut toujours 1,675 million $, mais l’immeuble du 390, Charest Est a grimpé à 8,8 millions $ pour un total de 10,5 millions $.