Selon les promoteurs, le secteur visé a de nombreux atouts pour attirer les citoyens, comme un boisé, des pistes cyclables, une desserte de transport et plusieurs commerces.

Un immense projet résidentiel de 750 M$ dans Lebourgneuf [PHOTOS + VIDÉO]

Présenté comme «le plus important projet de développement résidentiel de l’histoire de la Ville de Québec», le Quartier Mosaïque lèvera de terre à l’angle sud-ouest de l’autoroute Robert-Bourassa et du boulevard Lebourgneuf.

L’ensemble résidentiel de 750 millions $ comprendra 11 immeubles, totalisant 2200 unités d’habitation pour quelque 900 000 pieds carrés de superficie habitable. Les promoteurs misent sur les avantages de l’emplacement pour convaincre la population d’y résider.

«C’est une alliance entre la nature et l’accessibilité aux commerces et services. Il y a un accès direct à un boisé magnifique, un réseau de pistes cyclables à proximité, une desserte de transport, en plus des commerces de proximité, les multiples restaurants et les Galeries de La Capitale», énumère le représentant des promoteurs, René Bellerive du Groupe Kevlar, présent notamment dans le quartier Saint-Roch.

Secteur en «ébullition»

M. Bellerive souhaite que le secteur qu’il juge «en pleine ébullition» plaise autant aux étudiants et aux retraités qu’aux travailleurs avec des unités abordables destinées à la location et à la vente. Aussi, il garde espoir de trouver preneur pour les 2200 unités d’ici six à sept ans, temps estimé pour compléter le projet.

«Avec la croissance de la population, il y a quand même une demande. Avec le vieillissement des produits locatifs disponibles, quand même assez âgés, la nouvelle clientèle recherche des logements un peu mieux adaptés avec des unités plus petites. Les prix de construction sont tellement élevés», explique-t-il.

La volonté de cibler une clientèle intergénérationnelle et d’associer chaque bâtiment à une couleur qui lui est propre s’inscrit dans le concept de la mosaïque. «Une résidence pour aînés, Le Marc-Aurèle, qui a déjà commencé à lever de terre, est un des éléments clés de cette rencontre souhaitée. Celle-ci s’incarnera, de plus, à l’intérieur des zones communes, au rez-de-chaussée des 11 bâtiments», poursuit le promoteur.

Ce développement amènera encore plus de déplacements automobiles dans ce secteur déjà congestionné. À ce chapitre, M. Bellerive se fait rassurant. «Il y a eu une étude sur la circulation et le quartier aura son propre accès à l’autoroute de la Capitale [Félix-Leclerc]», souligne-t-il.

Outre Kevlar, Constrobourg, Groupe Patrimoine (résidence pour personnes âgées) et Groupe Pomerleau font partie du projet. Pour la petite histoire, les deux premiers convoitaient les mêmes terrains. Au final, ils ont décidé de s’associer pour bâtir le projet. Pour plus d’information, vous pouvez consulter la page Internet quartiermosaique.com.