Un centre culturel de 8,75 millions $ à Lévis

À l'étroit dans des locaux vétustes, les jeunes danseurs et musiciens de Lévis pourront bientôt profiter d'un centre culturel agrandi au coût de 8,75 millions $ et doté de studios professionnels.
Le ministre de la Culture, Luc Fortin, était de passage à l'hôtel de ville de Lévis mardi midi pour annoncer qu'il finançait ce projet à la hauteur de 2,8 millions $. La Ville de Lévis assumera quant à elle le reste de la facture, soit 5,9 millions $.
«C'est pas parce qu'on est à côté de Québec qu'on ne mérite pas ces installations-là», a souligné le ministre Fortin, qui dit vouloir encourager la relève artistique un peu partout en province. 
Attendu depuis de nombreuses années par la communauté, le projet était officiellement dans les cartons de la Ville depuis 2015. L'école de musique l'Accroche Notes et l'école de danse Élédanse, qui partageaient la Maison de la musique Bernard-Bonnier dans le Vieux-Lévis, verront l'espace qui leur était consenti doubler, avec la construction de quatre studios de danse et 25 classes de musique. 
Le projet coûtera 28 % plus cher que ce qui était prévu il y a deux ans, parce que la Ville a profité de l'aide technique du ministère de la Culture, qui lui a soumis des normes minimales de qualité pour avoir des planchers résistants, une bonne ventilation, mais surtout, une insonorisation et une acoustique de calibre professionnel. 
La Ville de Lévis demandait il y a deux ans une subvention atteignant 50 % du coût du projet, mais elle a finalement accepté de payer les deux tiers de la facture. Le maire Gilles Lehouillier croit tout de même que c'est une «entente tout à fait acceptable pour nous», étant donné qu'il s'agit d'une nouvelle construction et non d'une rénovation de locaux. 
Élédanse et l'Accroche Notes sont des organismes sans but lucratif qui sont reconnus par le ministère de la Culture et partenaires de la Ville de Lévis. Depuis 1996, leur nombre d'inscriptions est passé de 350 à 3500, le tout dans le même espace. 
Sans se donner d'échéancier précis, le maire de Lévis croit que la construction devrait être terminée d'ici «deux ans et demi». Un concours d'architecture sera lancé pour imaginer le nouveau Centre culturel, qui comprend pour l'instant une piscine, une joujouthèque et des locaux communautaires sur la rue Champagnat, tout près de l'aréna de Lévis et des plateaux sportifs de l'école secondaire Pointe-Lévy. «On a une nouvelle volonté d'intégrer ensemble le milieu sportif, culturel et communautaire», a souligné M. Lehouillier. 
Le dernier investissement d'importance du ministère de la Culture à Lévis date de 2003, soit la rénovation de la salle de spectacle l'Anglicane.