Le NM Alphonse-Desjardins a dû être escorté par le NGCC Amundsen jusqu'au quai.

Un autre traversier dérive sur le Saint-Laurent

La série noire des traversiers s’est poursuivie à Québec, samedi, alors que le NM Alphonse-Desjardins a encore été emporté par les glaces, cette fois avec neuf passagers à son bord.

Selon les explications de la Société de traversiers du Québec (STQ), le second bateau en service samedi midi, le NM Lomer-Gouin, a retardé son départ depuis la rive nord afin de laisser passer un navire commercial et «pour accommoder des clients».

Pendant ce temps, l’Alphonse-Desjardins, en provenance de Lévis et en attente d’accoster, a été emprisonné par les glaces avant de pouvoir compléter sa traversée. Il était alors 12h15. Le navire a ensuite dérivé jusqu’à la hauteur de l’embouchure de la rivière Saint-Charles, où il s’est finalement immobilisé.

Selon Maryse Brodeur, porte-parole de la STQ, le NM Alphonse-Desjardins a été emporté par des glaces qui se sont détachées des ponts, en amont. Les équipages des traversiers avaient anticipé l’obstacle. Le phénomène, qui se produit à la marée baissante, est bien connu,mais il se serait formé «un peu plus tôt que prévu», a dit Mme Brodeur.  

Contrairement à mercredi, où des passagers du NM Alphonse-Desjardins sont demeurés coincés plus de quatre heures sur le fleuve, un brise-glace de la Garde côtière était disponible samedi pour prêter main-forte aux équipages de la STQ. Le NGCC Amundsen a en effet escorté le traversier, qui a finalement pu rallier le quai de Québec vers 14h30, soit un peu plus de deux heures après son départ du quai de Lévis.

Mme Brodeur a insisté sur le fait que les conditions de navigation étaient particulièrement difficiles cette semaine sur le fleuve. «Ce sont des conditions extrêmes», a-t-elle dit, soulignant l’épaisseur et le poids des glaces présentes actuellement sur le Saint-Laurent. Elle a aussi tenu à saluer le travail des employés de la traverse. «Ce sont des conditions qui sont très difficiles.»

Les conditions de glaces ont forcé la STQ à interrompre le service de la traverse Québec-Lévis de 12h30 à 18h samedi. Le service demeurait au ralenti samedi soir. La Société a invité les usagers à la patience.