Vue aérienne du projet d'écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres

Un autre terrain décontaminé dans la Pointe-aux-lièvres

Un autre terrain sera bientôt prêt à construire dans l'écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres.
Le 31, rue Cardinal-Roy est situé à l'arrière de la tour de bois Origine actuellement en construction. Le gouvernement du Québec a confirmé jeudi l'attribution d'une subvention de 1,2 million $ à la Ville de Québec pour payer la facture de décontamination atteignant 3,2 millions $.
Le terrain, vacant depuis 1970, fait 1756 mètres carrés. Un chantier maritime y était installé dans les années 1800, puis des tanneries et un incinérateur le siècle suivant, a détaillé le ministre responsable de la Capitale-Nationale, François Blais, en conférence de presse jeudi. Celui-ci a salué le potentiel de développement immobilier du secteur, un critère pris en compte par le programme ClimatSol. 
Le maire de Québec a indiqué qu'il y avait des négociations en vue de la vente du terrain, qui «a pris beaucoup de valeur» avec la décontamination en cours. En date de 2014, l'évaluation municipale était de 800 000 $. «On va attendre d'aller chercher le meilleur prix possible, mais il y a beaucoup d'intérêt», a signalé Régis Labeaume. 
C'est selon lui un effet d'entraînement après la livraison de 59 logements sociaux l'été dernier et la mise en chantier de la tour en bois Origine. Suivront bientôt les maisons de ville superposées d'Habitus. 
Le maire a refusé d'avancer un échéancier quant à la mise en chantier d'un quatrième projet. «Je ne veux pas trop parler parce qu'on négocie. Je ne veux pas avoir l'air pressé», a-t-il laissé tomber.