Un appel d'offres pour le futur pont de l'île d'Orléans

Le ministère des Transports a publié jeudi l’appel d’offres pour l’étude d’avant-projet du futur pont à haubans qui reliera l’île d’Orléans à la rive-nord de Québec.

Mesure exceptionnelle, cet appel d’offres se déroulera en deux étapes. Trois soumissionnaires seront d’abord choisis «sur la base de leur expertise», précise le communiqué du Ministère. Les firmes sélectionnées auront ensuite à proposer «un concept unique» pour la construction du pont. 

Le texte précise d’ailleurs que la structure comportera des «caractéristiques esthétiques remarquables». Un comité aura par la suite la responsabilité de choisir la meilleure option. 

«Cette façon de faire permettra de mettre en concurrence plusieurs propositions afin de retenir celle de la plus haute qualité, en regard de tous les enjeux spécifiques au projet, dont les paysages uniques du fleuve Saint-Laurent, de l’île d’Orléans et de la chute Montmorency», peut-on lire dans le communiqué. 

Les soumissionnaires potentiels ont jusqu’au 25 novembre pour poser leur candidature, tandis que la sélection du meilleur projet aura lieu à l’été 2020. 

L’avant-projet final sera déposé un an plus tard. Le MTQ vise la fin de la construction pour 2027. 

Le nouveau lien sera situé plus à l’ouest que le pont actuel, construit en 1935.